Contenu | Menu | Recherche

Recommandé par les éleveurs de rôlistes

Gods

.

Références

  • Gamme : d20 System
  • Sous-gamme : Topic Books
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Alderac Entertainment Group (AEG)
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2002
  • EAN/ISBN : 1-887953-51-5
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 160 pages.

Description

"Gods" est un supplément sur les religions et les divinités des races de monstres couramment utilisés dans les univers D20 system d'approche médiévale-fantastique. Le concept de l'ouvrage s'inspire, de l'aveu des auteurs, de celui de Touched by the Gods.

Plus qu'une compilation de divinités, "Gods" propose un survol des races qui les adorent, comprenant : leurs pratiques religieuses (rituels, symboles, lieux de culte, domaines de sort), des classes de prestige, des objets magiques, leurs reliques, ...
Chaque chapitre détaille une race, et se compose de deux parties. La première détaille les croyances et les traditions de la race qui est l'objet du chapitre, ainsi que le panthéon de ses divinités; la seconde aborde les parties techniques (domaines et éventuellement nouveaux sorts, classes de prestige, etc.), et fournit le plan d'un lieu de culte de la race.

Les chapitres de l'ouvrage abordent, dans l'ordre :
- Tribus barbares humaines (classe de prestige : Homme-médecine; domaine : Corruption, Tempête)
- Goblours (classes de prestige : Chasseur, Esclavagiste; domaine : Chasse, Pouvoir)
- Elfes noirs (classe de prestige : Guerrier araignée, Maître des poisons; domaines : Ambition, Trahison, Nuit)
- Nains des profondeurs (domaines : Justice, "Solace")
- Géants (classe de prestige : Garde de Karhollan; domaines : Bras de Garastus, Bénédiction d'Umtala)
- Gnolls (classe de prestige : les "Returned"; domaines : Peur, Haine)
- Gobelins (classe de prestige : les Exemplaires; domaine : Désespoir)
- Hobgobelins (classe de prestige : Serviteurs de l'Unique; domaine : Conquête)
- Choses (classe de prestige : Chasseur d'humanoïdes; domaine : Composition, Fabrication)
- Kobolds (classe de prestige : les "Broken"; domaine : Douleur)
- Hommes-lézards (classe de prestige : Maître du Marais; domaines : Diplomatie, Nourriture, Chasse)
- Minotaures (domaines : Labyrinthe, Victoire)
- Ogres (classes de prestige : Ongle Noir, Croisé du Chaos; domaines : Domination, Ravages, Paresse)
- Orcs (classes de prestige : Gardien des Secrets, Druide Souterrain de Thovis, Fouet d'Urog; domaines : Fureur, Chasse, Commandement, Secrets, Vengeance)
- Etres sylvestres (classe de prestige : Dryade ranger; domaines : Nature, Climat)
- Trolls (classe de prestige : Elu de Vendak; domaines: Ancêtres, Gloutonnerie)

Le premier appendice est un essai/aide de jeu de 10 pages sur la théorie des religions et ses implications en jeu de rôle : des croyances à la divinité, notions d'eschatologie, structure des cultes, principes théologiques de base, etc.
Le second appendice fournit l'index des divinités et des domaines cités dans l'ouvrage.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

 

Les monstres ont des dieux, des croyances, parfois même des religions ou des dogmes, mais aussi des classes de prestige, des objets magiques et des sorts pour mettre tout cela en mouvement. Et tout cela est dans les 160 pages de Gods. Ici, nous ne sommes pas sur la terre de l'originalité, alors que nous étions en droit de l'attendre depuis Evil, chez le même - Casus Belli n°15, qui fut LA preuve que l'on pouvait encore raconter des choses utiles sur l'heroic-fantasy. C'est dommage, car Gods essaye de faire le tour des monstres que l'on pourrait jouer, avec un peu de travail, en leur donnant une dimension spirituelle, sans nous donner les bases de leur culture, en ne proposant qu'une perception archétypale qui ne tiendra que le temps d'un scénario ou deux, et quelques outils ludiques anecdotiques et de qualité inégale - les plans sont pour la plupart franchement inutiles et en dessous d'autres publications d20 system. Bref, un beau gâchis qui aurait pu être évité avec un supplément plus épais, peut-être moins systématique dans sa logique " quels nouveaux pouvoirs on pourrait leur donner à ceux-là ? ", ou alors en faisant de son sommaire une vraie collection sur d'autres races à jouer en heroic-d20-fantasy.

Sébastien Célerin - Casus Belli n°15

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques