Contenu | Menu | Recherche

Nous servons le jdr et c'est notre joie

R1 - Rappan Athuk 1

.

Références

  • Gamme : d20 System
  • Sous-gamme : Sword & Sorcery
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Necromancer Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2001
  • EAN/ISBN : 1-58846-156-4
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

The Dungeon of Graves : The Upper Levels
Module R1. Livret de 48 pages à couverture souple.

Description

Premier module de la série R1, et deuxième de Necromancer Games, Rappan Athuk, The Dungeon of Graves : The Upper Levels, présente les niveaux 1 à 4A du donjon de Rappan Athuk, qui au final devrait en contenir 15. Il est destiné à des joueurs de niveau 4 à 9.

Rappan Athuk est un donjon légendaire situé non loin de la porte du barde, construit il y a plusieurs centaines d'années par des prêtres d'Orcus en fuite sur le lieu de la bataille où ils détruisirent l'armée qui était à leur trousse. Cet endroit découvert quelques années plus tard à cause du nombre croissant de créatures mauvaises dans la région, a attiré depuis de nombreux héros, bien peu sont revenus. De nombreuses légendes racontent ce qu'on peut y trouver, on dit que ces murs contiendrait un oracle qui, si tu es près à faire un sacrifice, peut répondre à toutes les questions, on dit qu'un champignon y pousse, qui redonne la jeunesse, on dit qu'une terrible liche y vivrait, on dit que la porte de l'enfer elle-même s'y trouverait. Mais ce ne sont que des légendes... Qui peut dire réellement ce qui s'y trouve?

Comme le disent les auteurs dans l'introduction, ce module est dédié au "roll-playing", c'est donc combats, explorations et trésors que les joueurs trouveront à l'intérieur. Chaque niveau est un challenge en lui-même, avec ses gardiens et ses pièges, et le tout est assez dur. En plus les niveaux de difficultés ne se suivent pas, ce qui n'arrange rien. Et la progression n'est pas linéaire, il existe plus d'un chemin pour aller d'un endroit à un autre, d'une zone vivable à une zone mortelle.

Divers bonus sont également téléchargeables sur le site de l'éditeur. On trouvera ainsi une description des terres sauvages aux alentours du donjon, avec carte à l'appui. Ou encore une petite extension, dont le titre est R1S - Rappan Athuk Bonus R2-47 Special Encounter : elle comprend une rencontre supplémentaire avec deux amoureux démoniques, ainsi qu'un mini-niveau composé de trois zones (R2-47-1 à R2-47-3).

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 16 mai 2010.

Critiques

Denis Oblet  

A chaque fois que je suis devant un bon gros donjon je me dis à quoi bon? Pourquoi des rôlistes normalement constitués, qui apprécient les belles histoires, les joutes orales et les intrigues comprenant des dizaines de pistes iraient se perdre dans cette série de couloirs humides et de sombres salles pleines de monstres belliqueux, de pièges mortels et de trésors. La réponse des auteurs de Rappan Athuk est simple, juste pour le plaisir de tuer des monstres, de survivre aux pièges et de ramasser des trésors.

Je n'ai jamais été un grand fan des énormes donjons à rallonge et pourtant Rappan Athuk avec son coté "c'est pour le fun", ses créatures originales (le "Dung Monster" vaut le détour), et ses pièges parfois vraiment mortels m'ont séduit. De plus certaines des tactiques présentées pour les monstres promettent des combats mémorables, enfin pour ceux qui survivront.

Pour finir, si les donjons tentaculaires ne vous plaisent pas, vous pouvez toujours utiliser, avec un peu de travail d'adaptation, chacun des niveaux séparément. C'est sûrement ce que je vais faire d'ailleurs.

carlotta  

Je ne suis pas une fanatique de donjons "classiques". Mais comme plusieurs de mes joueurs m'ont rabâché les oreilles avec ce Rappan Athuk, en prétextant que c'était un nouveau Tombe des Horreurs, j'ai fini par l'acheter. Et bien, bof.

Les personnages sont minces comme une feuille de papier à cigarette, et il n'y a pas la moindre intrigue, les pièges me paraissent inutilement mortels et disproportionnés (plusieurs vers pourpres dans un donjon de niveau 5 à 7, voyez vous ça). On va, on vient, dans un grand labyrinthe un peu niais, et à vrai dire l'ensemble me fait assez penser à un jeu vidéo.

Les auteurs disent que c'est un peu le but. Mais moi, le Dung Monster (le monstre des toilettes ??) recouvert de boue et d'excréments, ça me fait plus penser à de l'humour pour potache boutonneux, qu'à une bonne partie de roleplay. Sans compter que les plans sont moches, et les illustrations nulles. Je me demande bien ce que mes joueurs et joueuses viendraient faire ici. On ne m'y reprendra pas deux fois.

 

L'univers développé conjointement par Sword & Sorcery et Necromancer Games commence doucement mais sûrement à porter ses fruits. Après un premier scénario d'initiation au cours duquel les PJ se sont lancés à la poursuite d'une troupe d'orques en maraude (The Crucible of Freya), l'éditeur américain revient à des considérations plus terre à terre.

"Third Edition Rules, First Edition Feel", ce slogan inscrit sur la couverture de ce livret de 48 pages annonce franchement la couleur, car Rappan Athuk: the Upper Levels n'est autre qu'un bon gros dungeon crawl dans la droite ligne des Tomb of Horrors et autres Temple of Elemental Evil. Bien qu'il faille être au moins niveau 3 pour survivre aux premières salles de ce donjon créé par d'anciens fidèles d'Orcus, des niveaux 9 ne seront pas de trop pour en arriver à bout (attention: le module ne couvre que les six premiers niveaux).

Le menu est en effet assez salé car, outre les pièges pour la plupart mortels, la stratégie de combat de chaque monstre est inscrite noir sur blanc. Bien que les joueurs puissent râler à l'idée d'être opposés à des golems de fer ou à un rakshasa, ils ne sont pas à plaindre pour autant. Les trésors de Rappan Athuk: The Upper Levels sont très au-dessus de la moyenne. Avec de la chance, ils pourront même mettre la main sur un staff of power, un ring of counterspells ou s'attacher les services d'un faerie dragon.

À vous de voir si ce module mérite quelques révisions...

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques