Contenu | Menu | Recherche

Dans le jdr, il y a plus d'égo que de talent

Touched by the Gods

.

Références

  • Gamme : d20 System
  • Sous-gamme : Penumbra
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Atlas Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2001
  • EAN/ISBN : 1-887801-99-5
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 128 pages à couverture rigide.

Description

Ce supplément présente une collection de cultes religieux, sectes et cabales. Chaque organisation est présentée à travers ses buts, son organisation, sa structure (appartenance et initiation), ses personnalités et introduit quelques nouveaux points de règles (monstres, feats, objets, classes de prestige, sorts, ...).

Chaque faction est suffisamment mineure ou anecdotique pour être introduite sans heurts dans une campagne en cours.

- L'Athenaeum : un groupement d'érudits obsédés par la collecte du savoir. Ce chapitre introduit un nouveau rituel qui permet l'échange de pouvoir.
- Davlika : un groupe de gobelins prosélytes, influencés par la magie.
- Death's Forsaken : une société secrète de héros revenus de la mort. Ce chapitre introduit une nouvelle classe de prestige, dont l'une des conditions d'accès est d'avoir été mort.
- La Forge : une cabale de magiciens consacrée à la confection de membres et de corps artificiels.
- God Seekers : une société secrète dévolue à la recherche de mortels pouvant accéder à la divinité, et cherchant à provoquer leur apothéose.
- Justicars : une faction de justiciers qui traquent ceux qui ont utilisé la loi pour échapper à leur devoir.
- L'Héritage de Lurient : un mouvement de rébellion issu des basses classes visant à combattre les monarchies.
- Openers of the Way : une secte ancienne, guidée par de vagues prophéties, qui attend le retour d'un sauveur.
- The Order of Endings : une Eglise d'alignement bon mais fanatique.
- The Reborn : un groupe d'humains réincarnés en animaux, qui se consacre à la surveillance des hommes.
- Shepherds of the Root : une secte dont le but est la destruction de la civilisation.
- Spirits of Bohnaraii : un groupe de jeunes nobles qui croient être inspirés par l'esprit d'une déesse. Ce chapitre introduit un système de "destinée".
- Survival Cults : cinq organisations qui croient en la pureté raciale de leur espèce.
- Ten Thousand Heroes : fraternité de guerriers dont la conduite au combat doit prouver leur appartenance à une légendaire société de héros.
- Way of the Wolf : cabale de loups-garous guidée par une liche lycanthrope.

Le supplément se termine avec un index détaillé du contenu.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 2 mars 2011.

Critiques

 

Les produits D20 sont de qualité extrêmement variable, j'ai donc eu très peur en lisant le premier chapitre de cette compilation de cultes et de cabales pour Dungeons & Dragons. L'Athenaeum qu'il décrivait, une organisation dédiée à la connaissance, semblait n'être qu'une déclinaison d'un concept sans originalité (compilateurs du savoir universel). Je craignais que tout le bouquin ne s'avère contenir qu'une resucée de stéréotypes.

Je ne pouvais pas me tromper plus. Dans le cas de l'Athenaeum, le chapitre se clôt par deux idées d'aventures qui donnent tout de suite envie de s'y mettre. Les cultes de Touched by the gods ont tous ce petit charme qui donne envie de les utiliser d'un côté ou de l'autre de l'écran. De la secte de gobelins hippies aux adorateurs d'une liche lycanthrope, en passant par les druides luddites qui font pousser des racines destinées à détruire la civilisation, et par les mentors autoproclamés pour dieux futurs, il y a de quoi faire.

Chaque chapitre comprend des encadrés de règles appropriés à sa situation. Les sages de l'Athenaeum connaissent un don qui permet d'échanger des années de vie contre de la connaissance ; d'autres organisations disposent d'une classe de prestige, d'un monstre, d'un héros, etc. Les cultes décrits sont suffisamment discrets, petits ou périphériques à la civilisation pour être utilisés tels quels ou très peu modifiés dans les univers médievaux-fantastiques classiques. Et les idées d'aventures fournies sont, je le redis, enthousiasmantes. Les illustrations ne sont pas toujours à la hauteur du texte, mais la plupart restent évocatrices ou rigolotes. 128 pages, couverture en dur.
Chapeau bas !

- Cyril Pasteau

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :