Contenu | Menu | Recherche

Je demande qu'on sorte des jeux de rôles convenus et des scénarios écrits d'avance (N. Sarkozy)

Maiden Voyage

.

Références

  • Gamme : d20 System
  • Sous-gamme : Penumbra
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Atlas Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2001
  • EAN/ISBN : 1-58978-003-5
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 40 pages.

Description

"Maiden Voyage" est un scénario pour aventuriers de niveau 1 à 3, se déroulant à bord d'un navire, en haute mer.
L'intrigue est destinée à être intégrée dans toute campagne, puisqu'elle se déroule à l'occasion d'un voyage maritime.

 

Outre le scénario lui-même, on trouve dans ces pages deux plans de navires, les encarts techniques habituels, et un nouveau monstre marin.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 2 mars 2011.

Critiques

 

Sans dévoiler l'intrigue, je vais essayer de faire l'éloge de ce module Dungeons & Dragons pour personnages de niveau 1 à 3.

D'abord, c'est un scénario de genre. Il se déroule sur un navire qui va d'un point A à un point B. Il fait appel aux poncifs des films de pirates, mais pas aux pirates. Il y a un capitaine, des marins au sang chaud, des superstitions, etc. La mayonnaise prend très bien et la lecture donne envie de le faire jouer. Ensuite, les films de pirates regorgent notamment d'individus intéressants et Maiden Voyage permet de faire interagir les personnages des joueurs avec la société du bord, un microcosme dont les tensions sont très bien rendues.

Surtout, le scénario est parfaitement adaptable pour deux décors de campagne en particulier, qui sont disponibles en français (sous forme de scénarios pour le moment). Il s'agit bien sûr de Freeport (qui peut constituer le point A ou le point B) et d'Archipels. Maiden Voyage peut notamment très bien intégrer la campagne d'Archipels en tant que transition entre deux épisodes, le temps d'un voyage d'une île à l'autre. L'intrigue même du scénario peut être subordonnée à l'intrigue générale de la campagne ; il suffit de changer quelques noms. Au niveau de la forme, petit reproche concernant les plans des vaisseaux : ils sont vraiment peu fouillés, et on peut se demander si cela n'empêche pas d'élaborer des tactiques complexes en cas de combat.

Les 40 pages de Maiden Voyage sont agréables à lire, sauf les encarts techniques ("open gaming"), rendus peu lisibles par des vagues d'arrière-plan. L'anglais de l'auteur, Chad Brouillard, est un peu plus élevé que ce qu'on trouve d'habitude dans les productions de ce genre. Cela ne pose pas de problème au DM pseudo-anglophone muni d'un dictionnaire, mais c'est plus gênant si les joueurs ne sont pas fanatiques de la langue de Dickens, parce que trois pages de "journal du capitaine" à leur remettre sont incluses.

Cyril Pasteau

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques