Contenu | Menu | Recherche

When you shoot, shoot. Don't talk !

Flashpak

.

Références

  • Gamme : Cyberpunk
  • Sous-gamme : Cyberpunk 203X
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Ecran
  • Editeur : R. Talsorian Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2006
  • EAN/ISBN : 1-891933-19-9
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Ecran trois volet plastifié en bichromie noir/vert côté joueurs, et N&B côté MJ. Livret agrafé de 32 pages en bichromie noir/vert.

Description

Cet ouvrage est à la fois un écran de jeu et un kit de démarrage reprenant les principaux éléments permettant de jouer sans le livre de base.

L'écran comporte côté joueur : la liste des armes, les six étapes et tables nécessaires à la création de personnage, et une composition d'illustrations. Côté meneur de jeu, on retrouve les mêmes liste des armes, les tables de difficulté, de gestion des actions, des armures, des explosifs, etc. Enfin, un volet est destiné à gérer les quantités de PNJ "type" que les personnages pourront exterminer : par ordre décroissant de puissance, les "heavy" très forts, les chefs, les soldats, et les grouillots. Leurs caractéristiques sont fournies, et des tableaux permettant de cocher le nombre de victimes, à l'aide d'un feutre pour tableau effaçable.

Le livret reprend les éléments destinés à jouer immédiatement, tous tirés du livre de base : une explication du jeu de rôle (1 page), l'explication du processus de création de personnage (1 page), et 20 templates de fiches de personnages prêts à photocopier et à découper pour donner aux joueurs (10 pages). A la suite de quoi, on trouve les tables permettant de générer des éléments de motivations et d'information sur la vie du personnage (1 page) et les profils techniques du matériel proposé dans les templates (3 pages). Les règles de jeu comprenant le système de résolution d'action et de combat sont expliquées (7 pages) avant de passer à deux pages de cartes représentant des rues ou des immeubles, ainsi que six trames d'aventures présentées en deux lignes chacune : bagarre de bar, assassinat d'un chef de gang, garde du corps, etc. Enfin, trois pages de profils permettent de générer des PNJ aléatoirement. L'ouvrage se termine sur une aventure d'une page où il s'agira de jouer les mercenaires pour voler une nouvelle drogue révolutionnaire.

La version française bénéficie d'un traitement préférentiel par rapport à la VO : une maquette entièrement relookée et une abondance d'illustrations originales, sans oublier une fresque pour l'écran.

Le livret fait donc une fois et demie la taille de la VO, notamment parce que chaque archétype (template) comprend une illustration sur une demie page. Certaines typos ou petites erreurs ont été corrigées. D'autres points de règles ont carrément été modifiés comme par exemple la table de localisation qui fait désormais la différence entre les points vitaux (dégâts x 3) et les points critiques (dégâts x 2), ce qui laisse une chance sur 3 de faire des dégâts aggravés et rend donc les combats particulièrement rapides. Les trois pages d'erratas diffusés par Talsorian concernant notamment les dégâts des armes et les prix ont été intégrés à cette traduction.

Un scénario original a été inclus, Symphonie en Chromozome Majeur (3 pages), qui remplace les accroches d'aventures de deux lignes de la VO. Lors de cette aventure, les personnages seront amenés à enquêter sur l'enlèvement d'une star de la musique.

La VF contient également une feuille de personnage vierge et un bon de réduction à valoir sur l'achat du livre de base.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 3 avril 2013.

Critiques

Coredump  

Rarement dans mon expérience du jeu de rôle on avait atteint un tel niveau de foutage de gueule. Je sais, je suis vulgaire, je ne devrais pas. Résumons... pour $15, on a :
- 1 écran qui offre la fonctionnalité formidable de fournir les mêmes tables aux joueurs qu'au MJ
- des illustrations 3D en "poser" vraiment pas très inspirées
- 1 livret qui contient la même chose que le livre de base, c'est à dire des règles anémiques et un générateur aléatoire de bastons.

C'est le Nirvana, l'extase, je ne trouve plus mes mots. Le scénario d'une page est un vague "donjon" : vigile-porte-flacon de drogue. Seule originalité de cet écran : sa plastification qui permet au MJ de prendre des notes sur son côté. Mais soyons réalistes... écrire sur un écran n'a rien de très facile. Il aurait été plus simple d'avoir une feuille à plat plastifiée pour tenir les comptes des ennemis morts et estropiés. Ah évidemment, cela vaut surtout si vos PJ comptent s'attaquer à "Big Guns inc." et trucider ses 12500 employés.

Vos campagnes s'annoncent palpitantes. Heureusement, vos joueurs pourront tromper leur ennui en lisant le sommaire du contenu du livret imprimé de leur côté, deux ISBN contradictoires, et le processus de création de personnage - utile quand ils en seront à leur 5ème mort violente consécutive. Oubliez cet écran laid comme un pou. Oubliez Cyberpunk 3.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :