Contenu | Menu | Recherche

Etre heureux est un devoir. Etes-vous heureux ?

Chrome

.

Références

  • Gamme : Cyberpunk
  • Sous-gamme : Cyberpunk 2020
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Catalogue
  • Editeur : Oriflam
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 1991
  • EAN/ISBN : 2-906897-26-4
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 80 pages à couverture souple.

Description

Ce supplément n'est rien de moins qu'un catalogue de matériel. Toute une large gamme est couverte :

  • Equipement technologique (inducteur de sommeil spray douche).
  • Véhicules (voitures sur coussin d'air, blindé anti-émeute).
  • Implants cybernétiques (bras cybernétique, coeur décentralisé).
  • Armes (pistolets-mitrailleurs, sabre monomoléculaire).
  • Services (agence de détectives privés, surveillance des animaux domestiques).
  • Puces : ce sont des supports informatiques destinés à fournir des informations spécifiques au cerveau comme des compétences supplémentaires ou une réduction du stress.
  • Immobilier (où dormir quand on n'a nulle part où aller : dans un cercueil, une pièce de 2x1,5x1,5 m qui fournit aux voyageurs un moyen économique de se loger).
  • Logiciel (logiciels illégaux pour venir à bout des protections les plus difficiles).

Le livre se termine sur une double page récapitulant les prix de tous les articles présentés.

Il convient de noter qu'une section entière de la VO n'est pas présente dans la VF, concernant la mode en 2020 (un encart tout en couleur dans la VO). Par ailleurs, certaines illustrations ont été retirées, ou rétrécies. D'autres ont été changées (comme celle du Pedicab).

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 27 novembre 2016.

Critiques

Coredump  

Une vraie caverne d'ali-baba, ou l'on trouve de tout, de l'original comme du banal, du bon comme du mauvais. En résumé, mon avis sur ce supplément est mitigé : la présentation est décevante (une page entière pour le vélo-taxi, un comble !) ainsi que la traduction. Malgré cela, il y a de la bonne matière, notamment pour les implants, ou le logement, et seul le prix de la VF reste dissuasif.

Là où l'on prend le consommateur pour un con, c'est quand Oriflam retire le chapitre sur la mode (tout en couleur) pour le diffuser dans tatou magasine. Vu le prix de la traduction, ils auraient pu avoir la décence de maintenir l'intégrité du supplément. Cette façon de faire s'étendra à plusieurs suppléments Cyberpunk... c'est lamentable.

Thomas B.  

Pire que les bestiaires, les catalogues de matos sont la lie des suppléments de jdr. Chrome ne fait pas expression à la règle, et à part l'anecdotique "bonne trouvaille d'ambiance", on oscille entre le méta-gros-bill et le giga-inutile. Comme d'habitude, Oriflam à tenté de se faire de l'argent facile avec du "plus de flingues! plus de cyberware!" mais ce n'est vraiment pas ce dont le jeu a besoin.

Le Borg Cornu  

Le moins bon des Chrome (peut-être parce que c'est une traduction). Pour moi les listings de flingues et de matos font partie intégrante de Cyberpunk et plus elles sont longues, mieux c'est. Dans ce premier volume, on trouve tout un tas de cochonneries allant de l'utile (Taxi Beeper, Dodgeball, Location d'appartement, etc.) au négligeable.

L'ensemble constitué est donc de qualité moyenne d'autant que la traduction n'arrange pas les choses.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :