Contenu | Menu | Recherche

Recommandé par les éleveurs de rôlistes

Chrome Berets (The)

.

Références

  • Gamme : Cyberpunk
  • Sous-gamme : Cyberpunk 2020
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Atlas Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1992
  • EAN/ISBN : 1-887801-37-5
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 96 pages.

Description

Cette aventure permet à des PJ d'intervenir dans un conflit dit de "basse intensité" à Malaga. Envoyés là bas en tant que conseillers militaires pour supporter le gouvernement local, les joueurs devront faire preuve de stratégie pour s'en sortir puisqu'il leur arrivera d'avoir la charge de plusieurs milliers de PNJ. La menace de mutinerie ou de rébellion ne sera jamais loin aussi ils devront être des leaders inspirés. De plus, une guerre ne se gagne pas que sur les champs de bataille. Il leur faudra faire des alliances, développer leur renseignement, etc.

Un appendice final Killed or be killed propose un système de combat à grande échelle gérant les unités, le moral, le terrain, l'artillerie, et quelques véhicules supplémentaires.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 26 mars 2013.

Critiques

Coredump  

La guerre... On n'y avait pas eu encore droit. Quoi de plus chouette comme zone de combat qu'une bonne vieille jungle avec la possibilité d'utiliser tout type d'armement sans se faire piquer par les flics ? Voilà un scénario qui s'auto-qualifie de "stratégique". Je le qualifierai plutôt de "brutal". Une mise en situation, un cadre de conflit, et hop... emballez c'est pesé, voilà un scénario volumineux qui conviendrait mieux à un wargame qu'à un jdr. Les auteurs ne s'en dédisent pas, ils qualifient eux-mêmeleur scénario de "jdr militaire". S'en suit quelques règles pour gérer des conflits à grande échelle (approvisionnement, support, mouvements, affrontement de troupes...). A réserver à ceux qui veulent VRAIMENT ce genre de choses dans leur campagne cyberpunk. Des nostalgiques de RECON peut être ?

Tant qu'ils y sont, ils trouveront un complément de bonheur dans Maximum Metal. Une fois de plus, Atlas Games reste égal à elle-même dans la médiocrité pour sa production Cyberpunk.

Le Borg Cornu  

Le concept était ambitieux, le résultat un fiasco presque total. Les descriptions des îles Malagay et de Calbaros City sont indigentes et plantent le décor d'une république de pacotille. Les règles de combat de masse marchent sur une jambe et toutes les statistiques fournies pour les unités sont ingérables à moins de transformer cette campagne en wargame et de virer tous les bugs qui parasitent ce supplément (10 ans de boulot).

Quand j'ai joué cette campagne, elle a vite tourné au désintérêt général de la part de toute l'équipe. Mon conseil: Pour pouvoir jouer Chrome Berets, il faut reprendre le tout à l'échelle d'un squad composé des PJs et tisser un réseau d'intrigues entre les différents groupuscules présentés de sortes à faire plusieurs petits scénars ayant la guerre pour toile de fond. C'est un travail colossal que je n'aie absolument pas envie de faire.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques