Contenu | Menu | Recherche

Un Grog, ça coule comme de l'eau de source

Solo of Fortune

.

Références

  • Gamme : Cyberpunk
  • Sous-gamme : Cyberpunk 2013
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Oriflam
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 1990
  • EAN/ISBN : 2-906897-21-3
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 80 pages à couverture souple.

Description

Clin d'oeil à la célèbre revue américaine Soldiers of fortune dédiée aux mercenaires, Solo of Fortune aborde les mêmes thèmes à la sauce Cyberpunk. Outre le courrier des lecteurs, des petites annonces, et des nouvelles pour se mettre dans l'ambiance, de nombreuses sections présentent du matériel militaire ou paramilitaire souvent sous forme de publicité, avec les caractéristiques de jeu en plus : armures, armes, et cybernétique notamment.

Un article sur la cyberpsychose permet de gérer le fait qu'un personnage passe la limite, et une section concernant la profession de Solo permet de distinguer des spécialités dans le métier : cybersoldat, garde du corps, etc. D'autres articles concernent les gangs des rues (boosters, posers, chromers et dorphers entre autres). Les solos européen et leur style plein de classe ne sont pas oubliés, ni la sécurité corporatiste. Une grosse section du livre porte sur l'armement et énormément de nouvelles armes sont fournies. L'histoire de la première guerre corporatiste est aussi présentée, ainsi que les solos gouvernementaux (CIA, KGB, Mossad, etc.). L'ouvrage se termine sur une récapitulation des zones "chaudes" de la planète et des diverses opportunités d'emploi à travers le monde, ainsi que des règles sur les véhicules et leur utilisation en combat

Attention, ce supplément est paru en VO pour Cyberpunk 2013, mais a été diffusé en VF comme un supplément pour Cyberpunk 2020. Cela a causé une certaine confusion, notamment au niveau des règles pas toujours compatibles. La VF a bénéficié d'une mise en page améliorée et d'illustrations inédites par des illustrateurs français. Certaines illustrations de la VO ont été supprimées ou retouchées. Les armes notamment ont des illustrations plus détaillées dans la VF, et les cartes sont moins pixellisées.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 12 avril 2013.

Critiques

Coredump  

Clin d'oeil à la célèbre revue américaine "Soldier of Fortune" dédiée aux mercenaires de tout poil, Solo of Fortune est à peu près de la même trempe : dossiers d'armes écrits par des "experts" (en l'occurence des gens bien mal renseignés), publicités sur la cybernétique, offres d'emploi, etc.

Les amateurs repèreront les private jokes de Mike et ses potes concernant les blackops dans la bay area. Quant aux autres, ils seront bien déçus par un supplément sommes-toutes de bien piètre qualité. Excepté le baratin qui a décidément du mal à passer le cap de la (mauvaise) traduction, on pourra toujours récolter en vrac quelques points vaguement intéressants : de nouveaux implants, flingues, spécialisation de solo, des règles sur la cyberpsychose, les gangs, les véhicules... Le catalogue du bourrin 2020 est arrivé. Le tout est malheureusement de qualité très médiocre, et originellement destiné à CP2013. C'est donc une véritable escroquerie de la part d'Oriflam qui fournit là un produit qui n'est pas pleinement compatible avec CP2020 tout en le faisant passer pour tel. A consulter éventuellement, mais surtout, surtout, ne pas l'acheter.

Thomas B.  

Le choix de traduire SoF pour Cyberpunk VF est consternant. Avec Chrome, Oriflam a vraiment assuré au jeu une réputation bourrine et une "gun culture" qui durera. Pour un exemple de ce qu'aurait pu, de ce qu'aurait dû être SoF, allez jeter un coup d'oeil au supplément "Fully Strapped, Always Packed" pour Underground. Il est plus joli, contient plus d'ambiance, plus de règles utiles et même plus de flingues.

Le Borg Cornu  

Pas grand chose à tirer de ce supplément qui part dans tous les sens. L'esprit est sympa mais la traduction est navrante et la mise en page approximative.

Les implants et flingues proposés servent simplement à garnir un catalogue déjà bien rempli et les articles façon "pros du mercenariat" donnent l'impression d'avoir été pondus par MaC Gyver. Faîtes comme moi, volez-le! (nan, je déconne...)

Jérôme 'Ficheur fou' Bianquis  

Solo of fortune, dans la forme est un gag sur le très réel magazine "Soldier of fortune", destiné aux professionnels du mercenariat. Déjà, plutôt qu'un énième "Guide de ...", j'aime cette présentation originale. En plus le contenu est fort utile pour développer un peu le personnage du solo, le combattant du groupe. On peut le spécialiser, modifier son équipement, faire des scenarii autour d'un groupe de solo avec quelques personnages de soutien autour, dans une action mercenaire typique. On peut aussi sortir du typique, en faisant un garde du corps de la haute, etc.

L'historique n'est pas oublié : une guerre corpo, les points chauds de la planète, tout ce qu'il faut pour donner des idées au MJ.

Lematériel nouveau est parfois susceptible d'être abusé par les joueurs, mais c'est l'esprit cyberpunk ! Par contre la mise en page et les illustrations, paraît-il améliorés par rapport à le VO, ne sont quand même pas toujours terrible.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :