Contenu | Menu | Recherche

Je demande qu'on sorte des jeux de rôles convenus et des scénarios écrits d'avance (N. Sarkozy)

Conan Triumphant

.

Références

  • Gamme : Conan TSR
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : T.S.R.
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1985
  • EAN/ISBN : 0880382341
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret de 40 pages avec couverture séparée en 3 volets.

Description

Conan Triumphant propose une campagne en 17 scénarios. Elle se fonde sur le roman éponyme de Robert Jordan et a pour cadre le royaume d’Ophir : c'est la plus ancienne des nations hyboriennes, qui existait déjà au temps de l’empire d’Achéron.

D’anciennes légendes racontent que la colline surplombant la capitale, et sur laquelle ne subsistent que des ruines abandonnées, fut autrefois le lieu d’un terrible affrontement entre un démon invincible et un puissant sorcier qui tourna in extremis en faveur de ce dernier, même si l’entité ne fut que bannie. Aujourd’hui, le royaume d’Ophir a d’autres soucis en tête : le roi, sans héritier, est tombé gravement malade et les médecins de la Cour n’ont aucun remède. Les nobles complotent dans l’ombre, tandis que les campagnes sont abandonnées aux troupes de bandits. C’est le moment que choisissent les joueurs pour arriver, à la tête d’une troupe de libres compagnons.

Le livret commence par les crédits et la table des matières (1 page), suivis de l’Introduction (6 pages) présentant le contexte, le royaume d’Ophir et sa capitale. S’y trouvent aussi des règles sur les interrogatoires et les combats d’armées. Viennent ensuite, répartis sur 17 pages, 17 scénarios de taille variable dont seules les grandes lignes sont développées.

Les joueurs découvrent les dangers de la campagne (The Road to Ianthe), puis arrivés aux portes de la capitale du royaume, qu’une nouvelle loi a été décrétée, interdisant les mouvements de troupes dans la ville à moins d’être placées sous l’autorité d’un noble (The Gates of Ianthe). Ils apprennent qu’un baron recrute sur lettre de recommandation et se rendent donc dans une auberge, où diverses interactions sociales pourront se produire et leur permettre d’obtenir ladite recommandation (The Sign of the Bull and the Bear). Ils pourront alors rencontrer le baron (Baron Timeon) qui leur attribuera une première mission (The Gold Mines). Peu de temps après, des proches du baron sont assassinés et ce dernier donne cinq jours au PJ pour retrouver le ou les coupables, mais il est lui-même assassiné avant ce terme (The Assassins). Selon la tournure des événements, les joueurs seront accusés du meurtre, se retrouveront sans employeur, ou se placeront de nouveau sous la tutelle d’un noble (Synelle).

Les événements s’accélèrent avec la mort du roi et la guerre civile semble inévitable (Death of the King) lorsque le chef de l’armée prend le pouvoir. Certains nobles forment une alliance secrète, tandis que les joueurs auront pour mission de voler le sceptre royal (The Throne Room), puis une bataille de plusieurs milliers d’hommes s’engage entre les nobles et le général (The Last Battle). Entretemps, un culte clandestin, voué au retour du démon, et dont les joueurs auront probablement entraperçu les actions sans y prêter vraiment attention en raison de leurs propres préoccupations, est parvenu à appeler l’entité (The Return of Al’Kiir), qui ne peut être vaincue que par deux moyens dont les joueurs auront pris connaissance au cours des épisodes précédents, à travers des informations éparses. S’ils échouent, la capitale sera anéantie (The Destruction of lanthe). La victoire n’est pas acquise pour autant par le bannissement du démon car les armées continuent de s’affronter. Le triomphe des nobles permettra aux joueurs d’être récompensés et de stabiliser la situation pendant quelques temps (Victory). Dans le cas contraire, tous les mercenaires seront impitoyablement pourchassés.

Les scénarios suivants développent différentes scènes : les joueurs pourront être incarcérés s’ils sont accusés de l’assassinat de leur employeur et devront s’échapper rapidement sous peine de succomber à leurs tortures (The King’s Dungeon). The House on Wolves Row confronte les joueurs au culte démoniaque. Ils peuvent aussi débusquer le repaire des brigands qui sèment la terreur dans les campagnes d’Ophir (The Sarellian Keep). Enfin, Galbro’s Hide-Out est consacré aux assassins qui agissent sans connaître l’identité de leur véritable employeur et mettent les joueurs dans l’embarras.

Le reste du livret est consacré aux annexes dont 12 pages se trouvent au centre du livret, comme un encart : 6 personnages-joueurs pré-tirés (dont Conan), les nombreux protagonistes et intervenants, plusieurs plans (Ophir, la capitale et les terres environnantes, les ruines de la colline et les cavernes situées au-dessous, les différents quartiers de la capitale et les demeures des scénarios 15 et 17).

Les quatre dernières pages du livret présentent de nouveaux talents, objets magiques, armes et armures, et de nouvelles créatures, et deux pages de tables de rencontre dans les campagnes et dans la capitale, incluant des événements extraordinaires, mais aussi politiques.

L’intérieur de la couverture amovible figure plusieurs plans, dont celui du palais royal, de la capitale et des terres environnantes, ainsi que des plans géomorphologiques permettant de recréer n’importe quels quartiers de la capitale. L’un des trois volets externes reproduit, en couleur, le plan du royaume d’Ophir.

Cette fiche a été rédigée le 5 janvier 2016.  Dernière mise à jour le 14 janvier 2016.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.