Contenu | Menu | Recherche

We've done the impossible, and that makes us mighty

Aquilonia - Flower of the West

.

Références

  • Gamme : Conan OGL
  • Sous-gamme : Conan OGL - 1ère Edition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Mongoose Publishing
  • Langue : anglais
  • Date de publication : mars 2005
  • EAN/ISBN : 1-904854-69-9
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide de 200 pages en quadrichromie.

Description

L'Aquilonie est, de tous les royaumes hyboriens, le plus grand, le plus puissant, le plus peuplé et sans doute le plus prospère, à part peut-être l'Ophir. Bâti sur les ruines du royaume d'Achéron, ancien jumeau de la Stygie, il est encadré par les Pictes à l'ouest, Zingara et Argos au sud, l'Ophir et la Némédie à l'est, le Royaume Frontière et la Cimmérie au nord. Après une sanglante guerre civile, Conan de Cimmérie est devenu roi d'Aquilonie.

 

Après deux pages pour les crédits, la table des matières et l'introduction, le supplément se divise en quatorze chapitres.

The Proudest Kingdom (26 pages)
Le premier chapitre décrit les bases de la société aquilonienne. Les coutumes vestimentaires, le système des allégeances entre familles et la structure familiale de base sont décrites. Le texte s'attarde ensuite sur le statut légal de la propriété et présente les différentes classes sociales.

A Breed Apart (15 pages)
Ce chapitre présente les habitants des diverses provinces : Attalusiens, Bossoniens, Aquiloniens du centre, Gundermen, Poitainiens, Taurans et hommes du Westermark. Dans chaque cas, les portraits des membres des différentes classes sociales et de personnage sont esquissés en termes de jeu.

Might & Majesty (8 pages)
L'Aquilonie est le royaume le plus puissant de l'époque en termes militaires. C'est ici que sont présentées la vie du soldat typique, les formations de bataille et la composition des troupes. La Légion Noire, armée personnelle du roi Conan, et les Dragons Noirs, sa garde d'élite, ne sont bien sûr pas oubliés.

Pomp & Pageantry (4 pages) constitue un résumé des diverses fêtes et activités sociales des Aquiloniens.

Illnesses & Ungents (4 pages) s'attarde sur un aspect peu plaisant de la vie, la santé. Médecine et maladies sont au programme.

Faith & Fervour (4 pages) décrit le clergé et la religion de Mitra, le grand dieu des Hyboriens. Il est aussi possible aux Aquiloniens d'adorer le dieu Asura ou encore Bori, le dieu ancestral de leur peuple.

Governance & Law (32 pages)
Ce chapitre décrit le régime féodal qui a cours en Aquilonie. Il part de l'économie d'un petit domaine et des droits de son seigneur, puis traite de la loi et des taxes d'un point de vue plus général. Une grosse part du chapitre est dédiée à la présentation des divers membres du gouvernement : le roi Conan lui-même, mais aussi d'autres personnages inventés par R.E. Howard ou ses continuateurs, la reine Zénobie, les princes et princesses Conan II, Radegund et Taurus, ainsi que les conseillers du roi.

Beyond the Gardens (41 pages) est un guide de l'Aquilonie. Chaque localité est décrite avec sa population, son commerce, ses éventuelles forces militaires, etc.

Ways & Means (4 pages) donne de nouveaux dons et manoeuvres de combat.

Lords & Masters (6 pages) décrit trois classes de prestige : mercenaire du Gunderland, piquier du Gunderland et Chevalier de Poitain.

Foes & Fiends (9 pages) contient plusieurs créatures monstrueuses vivant en Aquilonie.

Serfs & Sell-Swords (31 pages)
Ce chapitre commence sur des profils de PNJ génériques divers : bandits, marchands, nobles, prêtres, paysans et autres. Divers PNJ typiques des forces armées sont ensuite décrits, comme des éclaireurs, des chevaliers, des officiers, des archers bossoniens, etc. Deux PNJ apparaissant dans les histoires de Conan sont décrits en détail : la Comtesse Albiona, ex-reine d'Ophir, et Zelata la sorcière.

The Judgement Throne (9 pages) discute les aventures et campagnes se déroulant en Aquilonie. Les codes d'honneur spécifiques au pays sont donnés.

Danger & Destiny (3 pages) regroupe de courtes idées de scénarios.

L'ouvrage se termine sur l'Open Gaming License.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 30 août 2019.

Critiques

The King  

Bénéficiant de la période initiales où les suppléments régionaux étaient volumineux, Aquilonia est très complet et très détaillé : les modes de vie, le mariage, les classes sociales, la vassalité, y compris le Gazetteer. Malheureusement, c’est aussi passionnant à lire qu’un manuel utilisateur, c'est-à-dire loin d'être immersif. De plus, l'auteur s'est inspiré en quasi-totalité du Moyen-âge, ce qui peut être un avantage car on peut utiliser ce supplément pour n’importe quel jeu méd.-fan, mais franchement, il existe suffisamment de livres d’histoire mieux réalisés sur le Moyen-âge.

D'autre part, il y a un chapitre de 30 pages présentant des dizaines de PNJ génériques, ce qui n'est pas un mal quand on sait combien il est fastidieux de créer des personnages avec le système D20/OGL, mais je pense qu'il y aurait pu avoir de la place pour un scénario (même s'il y a pas mal d'accroches au fil du bouquin).

Au final donc, ce supplément régional est quasiment indissociable d'Across Thunder River sur les terres Pictes. Il est très, voire trop complet (le nombre de barbiers installés à Tarantia intéresse-t-il quelqu'un ?), et manque beaucoup de caractère et d'originalité. Les illustrations sont plaisantes et la pagination en couleur. Par contre, j'aimerais que l'on m'explique pourquoi il n'y a pas un seul plan de ville sur les 200 pages de l'ouvrage.

Critique écrite en septembre 2012.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques