Contenu | Menu | Recherche

N'est pas mort celui qui peut être l'objet d'un crowdfunding

Nobles : the Shining Host

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 120 pages.

Description

Nobles: the Shining Host est un supplément double. Il inaugure en effet les suppléments sur les kiths en consacrant une large partie de son propos aux Sidhes. Mais il traite aussi de la noblesse et des nobles, qui ne sont pas forcément tous Sidhes en raison des événements de l’Interrègne. Ce supplément sera complété par la suite par Fool's Luck consacré aux changelins roturiers (commoners).

Après une page de couverture intérieure, les crédits sur une autre page et une page de sommaire, le supplément débute par l'Introduction (14 pages). Celle-ci contient principalement une nouvelle qui raconte la merveilleuse et triste histoire du duc Asterlan, héros Sidhe légendaire parti dans le Songe à la recherche d'Arcadia. C'est une histoire qui prend la forme d’une Quête et dont les différents décors au fur et à mesure de la progression dans le Songe seront approfondis dans le supplément Dreams and Nightmares. Le supplément est ensuite divisé en deux livres contenant chacun plusieurs chapitres.

Le premier chapitre, The History of the Vasal Sidhe (8 pages), narre l’histoire des Sidhes des origines à nos jours. Le récit évoque brièvement les différentes époques depuis les âges mythiques, l’exil vers l’Arcadie lors de la période d’interrègne et l’amnésie des Sidhes sur ces 600 années. Puis le retour des Sidhes dans notre monde et la montée des tensions avec les kiths restés présents, débouchant sur la guerre de l'Accordance, qu’on pourra comparer avec la version contenue dans le supplément Fool's Luck. Quelques éléments supplémentaires sont aussi donnés sur les événements de la nuit des Lames de Fer. Après les hauts faits et la mort de Lord Defyll, vient la montée au pouvoir du Haut-Roi David, et la négociation de la paix entre les différents changelins.

Le second chapitre, Rank and Privilege (10 pages), traite des droits et devoirs des nobles : la façon dont ils perçoivent l'Escheat (subtilement différente par rapport à l'Escheat des règles de base), la justice (cour de justice du peuple et cour de justice Sidhe pour les affaires graves), le fior (jugement par le Songe) ; ainsi que diverses considérations sur leur aptitude à gouverner et leurs possibles égarements.

Le troisième chapitre, Politics (18 pages), explore les arcanes politiques qui régissent la société des changelins et où les nobles occupent une place prépondérante en raison d’un système encore largement d’inspiration féodale. Les différents courants politiques (traditionalistes, réformateurs, modernistes) ainsi que les instances de décision – formelles ou informelles – sont plus particulièrement évoqués. Le gouvernement de Concordia, notamment le parlement des Songes, est ainsi détaillé ainsi que l’influence des six maisons Seelie. Les sociétés secrètes actives sont toutes présentées : les Chevaliers Rouges (Red Branch Knights), la Lame de Beltaine (Beltaine Blade), les Divagueurs (Ranters), le Club des Catacombes (Catacomb Club), le Cercle de Cristal (Crystal Circle), le Berceau du Chat (Cat’s Cradle), la Patte de Singe (Monkey’s Paw), la Faucille Dorée (Golden Sickle), qui soutiennent les différentes factions. Le chapitre se termine avec la revue des différents royaumes de Concordia.

Le quatrième chapitre, World View (18 pages), présente sous la forme de lettres d’une noble Sidhe, Lady Sierra, un panorama sur la société changelin et les différentes créatures du Monde des Ténèbres. Ces lettres sont parfois commentées ou complétées afin de donner une autre perspective. Le chapitre se poursuit sur les affiliations romantiques des Sidhes qui sont un complément aux legs sur la fiche de personnage des Sidhes. Il est complété ensuite par toute une série de propositions de sociétés et d’inclinaisons romantiques propres aux Nobles et à leurs vies parfois oisives et vaines.

Le cinquième chapitre, Those Who Rule (10 pages), vient enrichir les règles de création de personnage pour un kith Sidhe. On retrouve trois historiques supplémentaires : deux liés à la politique et et un sur la possession d’un trod. Puis deux nouveaux arts sont présentés : Dream-Craft (manipulation du Songe, qui sera revu et corrigé dans Dreams and Nightmares) et Chronos (qui permet d’influencer le temps). Les Bunks sont aussi abordés pour proposer une liste plus conforme pour des personnages Nobles. Enfin, le chapitre se termine par la description d’une nouvelle maison noble : la maison Scathach. Elle est la seule maison Sidhe restée pendant l'Interrègne et elle reste fort mystérieuse aux yeux des autres Sidhes. Cette maison se caractérise par des membres vêtus d’une seule couleur, discrets et efficaces, mais dont les projets et ambitions sont largement inconnus.

Avec le sixième chapitre, Storytelling (12 pages), débute le Livre Deux, soit une partie plus spécifiquement réservée au Conteur. Ce chapitre comporte des secrets spécifiques aux Sidhes qui viennent compléter les informations présentées précédemment, ainsi que des intrigues qu’on retrouvera développés dans d’autres suppléments de la gamme, comme les fomoriens dans Denizens of the Dreaming. Trois nouvelles créatures issues du kith Sidhe sont aussi détaillées : le Ganconer, les Bean-Sidhes (Banshees) et les Lost Ones.

Le septième chapitre, The Nobility of Concordia (11 pages), présente les figures principales de la noblesse de Concordia, ainsi que quelques-uns de leurs plus fameux adversaires. Aucune caractéristique n’est donnée, il s’agit seulement de portraits.

Le supplément se conclue sur une annexe, Appendix: Character Templates (11 pages). Elle détaille sur un format double-page (descriptif à gauche et feuille de personnage à droite) cinq personnages pré-tirés afin d’illustrer les différentes facettes des Sidhes et notions traitées dans le cadre de ce supplément. Le dernier personnage est ainsi un Pooka affilié à une maison Noble. Bien que le blason de la maison Scathach soit présenté en ouverture de chapitre, il n’y a curieusement pas de template fourni pour cette maison. Le supplément se termine avec une page de publicité pour la campagne Immortal Eyes (romans et suppléments) et 4 pages d’une fiche vierge pour un personnage noble.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 30 août 2019.

Critiques

Stephane 'Docteur Fox' Renard  

Je me suis autant régalé à le lire pour préparer cette fiche que les fois précédentes, et plus encore.
Ce livre regorge de la glamour presque candide des nobles qui croient que tout leur est du. Il explique bien leur capacité à l'intrigue et à la politique. Il montre bien la recherche de droiture des Seelies et comment elle peut être faussée par leur arrogance.

L'histoire d'introduction, Asterlan, est à elle seule un guide des aventures dans le Songe. Enfin la maison Scathach et les 2 arts sont très intéressants.
Une bonne brassée de secrets sur les Sidhes aussi.

matreve  

Pas facile de noter ce supplément hybride, contenant à la fois un kithbook sur les Sidhe et un guide sur la noblesse parmi les Changelins (qui sont majoritairement des Sidhe mais pas que).

De fait, j'ai longtemps été tenté de mettre un 3-3.5 car ce supplément n'est pas exempt de platitudes. Le jeu politique des Changelins entre progressistes et conservateurs est très convenu, et White Wolf continue à nous en faire des tonnes sur l'amour romantique. La partie technique (nouveaux arts, nouveaux background) n'est pas non plus bien palpitante. Enfin, la galerie des PNJ, si elle permet enfin d'avoir plus de concret sur la Cour du Royaume de Concordia, a le défaut de fournir un tableau de Sidhe façon elfes de Games Workshop : beaux, puissants, charismatiques, et aptes à déjouer toutes les manipulations...

Avec des protagonistes de cet acabit, il n'est pas facile de sortir des clichés et de suivre le fil directeur de ce supplément : tous les nobles ne sont pas des Sidhe, et tous les Sidhe ne se comportent pas comme des nobles hautains et imbus d'eux-mêmes.

Pourtant, malgré cette optique casse-gueule, le supplément parvient à distiller suffisamment de subtilité pour justement sortir la politique changeline d'un bête cadre manichéen, opposant noblesse et roture. En rajoutant une couche de complexité entre la noblesse issue des Sidhe, et la noblesse de l'Interrègne, le supplément produit une dichotomie similaire à celle de la noblesse française d'Ancien Régime s'opposant lors de la Restauration à la noblesse d'Empire de Napoléon. Cette perspective permet d'être source de synopsis savoureux qui ne manqueront pas de surprendre vos joueurs, en jouant sur les apparences et qui détient réellement le pouvoir.

Le supplément vaut donc plus par tous ces passages qui suggèrent plus qu'ils ne tartinent, ouvrant ainsi largement le champ des possibilités de Changelin. Mise en place d'un jeu politique plus subtil mais aussi accent sur la situation d'exception du kith Sidhe : fuite et amnésie de son exil en Arcadie, beauté surnaturelle (et les conséquences irrationnelles de séduction ou de jalousie que ce facteur peut amener), nouvelle maison Seelie restée à l'écart des autres....

Bref, ce qui aurait pu être un supplément sinon raté, au moins anecdotique, s'avère un ajout particulièrement recommandé dans la gamme. 

Critique écrite en novembre 2014.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques