Contenu | Menu | Recherche

C'est sérieux là ! On joue !

Enchanted (The)

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

livret à couverture souple de 104 pages

Description

Un livret consacré aux humains enchantés en général et en particulier aux humains avec du sang de fée ; il permet de créer des personnages d'alliés humains pour les changelins.

 

La nouvelle d'introduction est une lettre écrite à son frère par une enfant qui a choisi de partir dans le Songe, suivie du commentaire du psychanalyste Dauntain à qui les parents ont confié la lettre, le fameux docteur Stark.

Le chapitre 1 explique comment certains humains ont du sang féerique parce qu'ils sont parents de changelins, mais pas suffisamment pour être changelins et introduit leurs particularités, notamment certains pouvoirs.

Le chapitre 2 détaille à profusion les raisons et les moyens d'enchanter un humain, les conséquences au niveau de sa santé mentale, les moyens de le désenchanter et les vues de chaque kith et maison noble sur l'enchantement.

Le chapitre 3 n'a pour ainsi dire pas de rapport avec le reste de l'ouvrage et fait presque office de guide du joueur puisqu'il détaille les événements importants de la vie d'un changelin : sa famille mortelle, l'adoption, le sain et le rituel du vrai nom, le Togail an Ainm (passage rituel de Gamin vers Vaurien ou de Vaurien vers Grincheux), le Fior Reigh (test d'un noble avant son Sain), les quêtes, comment devenir mentor, et tout ce qui concerne la mort.

Le chapitre 4 permet de créer un allié kinain, c'est à dire un humain avec du sang de changelin. Les historiques qui sont fournis permettent de lui donner des pouvoirs correspondant à un sang mêlé de changelin (arts limités, pouvoir de se faire oublier, kenning). Le principal avantage du kinain est qu'il apparait comme un humain normal alors que le changelin ne peut cacher son apparence chimérique. Une profusion de dons liés à l'historique "faerie blood" donnent des pouvoirs originaux (comme de parler avec les wraiths), permettant de créer des alliés utiles, voire puissants. Leur principale faiblesse est qu'ils dépendent des changelins pour regagner du glamour.

Le chapitre 5 explique comment utiliser les enchantés ou les kinains dans une chronique, ainsi que des idées de scénarios exploitant leur situation particulière (se libérer d'un esclavage par exemple). 4 enchantés typiques sont présentés dont Thomas le Vrai (true Thomas) le mentor du roi.

Cinq personnages pré-tirés complètent le livret.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 30 août 2019.

Critiques

Stephane 'Docteur Fox' Renard  

Encore un fourre-tout. Un peu comme le player's guide. Sauf que c'est plutôt ce supplément qui est le player's guide.

Il contient un excellent chapitre (qui n'a rien à voir avec le thème du supplément) sur les différentes étapes de la vie du changelin. Vraiment des épisodes à faire vivre à vos joueurs et un bon moyen de comprendre ce monde.

Pour ce qui est de la partie sur les enchantés, elle est aussi fort utile en pratique. En fait, ce supplément est plein de bonnes choses. J'allais mettre un 4 et finalement je vote pour un 5.

Thabanne  

Un excellent supplément (je réserve le 5 à mes orgasmes intellectuels), indispensable pour situer la fragilité des humains possédant le sang de fées et des humains enchantés, leur place dans la société des changelings, etc... Cache en plus un chapitre très intéressant sur le calendrier spirituel et festif des changeling, complémentaire de celui des unseelies présenté dans "The Shadow Court". Bref, quasi indispensable si l'on veut situer sa chronique dans la lutte contre la Banalité et dans la dualité de la nature des changelings.

matreve  

Publié dans la gamme thématique de l’Année de l'Allié (Year of the Ally), The Echanted présente les humains ayant du sang féerique (les Kinain). Sa réussite vient de ce qu’il évite des  écueils de White Wolf sur les sous-sous-familles du World of Darkness publiés jusqu’ici. Le Loup Blanc n'avait en effet pas son pareil pour décliner ces sous-sous-familles en autant de clans que dans le jeu de référence et de proposer un système de création de personnages et de pouvoirs dilués inintéressants. A moins de vouloir en faire le thème central d’une campagne, les caractéristiques super faiblardes de l’humain de base légèrement boosté aux quelques compétences magiques n’étaient en effet pas très réjouissantes à introduire dans le World of Darkness face aux machines de guerre que peuvent être les Vampires / Garous / Mages / Changelins en comparaison.

L’organisation de The Enchanted est à l’image d’un esprit de Changelin : chaotique ! Pas facile de trouver des informations dans ce supplément où se mêlent allégrement non seulement des considérations sur les Kinain, mais aussi sur le Glamour, le Songe et même les Changelin avec une grosse partie sur les cycles d’existence d’un Changelin, partie hors sujet et qui aurait mérité de figurer plutôt dans le Player’s Guide. Comme évoqué, la partie Règles est heureusement limitée à la portion congrue : si même la fiche de personnage vierge n'est pas présente (ouf !), les archétypes présentés sont eux bien pensés et montre l’éventail des possibilités.

Toujours dans les défauts récurrents du Loup Blanc, on retrouvera aussi les sempiternelles déclinaisons de la perception des Kinain par les Kith, de l’influence de ces Kith sur les Kinains et même l’avis des différentes Maisons Nobles sur les Enchanted. Mais heureusement ceci est de même expédié en quelques pages rapides.

Reste donc de ce supplément des idées jetées en vrac mais particulièrement séduisantes. L’introduction au format original est des plus réussie et pose bien l’ambiance. Ambiance qui oscille entre la féerie propre à Changelin et l’inquiétant car les Changelins sont des êtres irrationnels et inconscients par essence et leur patronage pour un humain peut s’avérer extrêmement déstabilisant (par exemple, les humains hébergés puis expulsés des Freeholds où le temps s’écoule plus lentement que dans la Réalité). Nul doute que les quelques idées abordées dans ce sens dans ce supplément ont certainement servi de matériau de base pour l’écriture de Changeling The Lost.

Le résultat est que cela permet de sortir des intrigues n'impliquant que des Changelins et c’est le mérite de ce supplément : en lieu et place de rajouter des règles, il donne surtout des idées multiples de scénarios. L'autre qualité de ce supplément est d'aborder les humains « enchanted » pas seulement comme un monolithe mais d’interroger les différentes facettes de personnalité de ceux qui peuvent être touchés par le Songe.

Le supplément se révèle au final très diversifié. On pourra regretter que les idées se limitent à… des idées et pas du matériel plus approfondi, que l’ambiance ne soit pas plus sombre alors que le thème s’y prêtait. Mais ne boudons pas cette réussite : The Enchanted est une lecture très agréable et bien moins anecdotique que son étiquette Year of the Ally aurait pu laisser entendre.

Critique écrite en mars 2013.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques