Contenu | Menu | Recherche

L'imagination n'est fertile que lorsqu'elle est futile (V. Nabokov)

Brave New World

.

Références

  • Gamme : Brave New World
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Pinnacle Entertainment Group
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1999
  • EAN/ISBN : 1-889546-62-3
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 224 pages à couverture rigide.

Description

Brave New World est organisé de manière assez classique. Après une petite bande dessinée introductive, on trouve une description sommaire de l'univers de jeu (environ cinquante pages). Ensuite, on entre dans le vif du sujet :

Chapter One : What you need to know, nous refait le sempiternel discours sur le pourquoi du comment de la question de la définition du jeu de rôle. Utile pour les débutants. Les autres passeront directement au chapitre suivant...

Chapter Two : What it takes to be a hero, expose les règles de création de personnages. Cette dernière peut se révéler très simple si l'on se contente de choisir un des dix personnages prêts à jouer qui sont proposés, ou se révéler un peut plus compliquée si l'on crée le héros à partir de rien..

Chapter Three : The Basic Mechanic, détaille les règles de base, le coeur du système de jeu..

Chapter Four : Getting the Job Done, est consacré à la description des différentes compétences que les personnages peuvent utiliser..

Chapter Five : The well rounded hero, offre une liste d'avantages et de désavantages qui peuvent être choisis pour la création de personnages..

Chapter Six : The big throwdown, est consacré au combat. Cela représente pas moins de trente page de l'ensemble, le système étant, sur ce point, assez détaillé..

Chapter Seven : Tricks of the trade, est consacré à toute une série de manoeuvres spéciales qui peuvent être utilisées par les personnages qui obtiennent des succès additionnels lorsqu'ils réussissent leurs jets de compétence..

Chapter Eight : What makes a delta a delta, est consacré aux archétypes et aux super-pouvoirs qui y sont attachés..

Chapter Nine : Things every hero needs, rassemble les tables d'équipement..

Chapter Ten : Liberty or death!, contient quelques règles additionnelles, comme les règles d'expérience ou d'utilisation de points de delta (sorte de points d'héroïsme qui permettent à un personnage de se sortir des situations les plus extrêmes).

Le reste de l'ouvrage est réservé au maître de jeu. Au-delà des habituels conseils de maîtrise, on y trouvera les caractéristiques d'un certain nombre d'adversaires potentiels, ainsi que quelques secrets sur l'univers de Brave New World...

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 16 août 2010.

Critiques

Le Révérend  

Pour commencer, un avertissement. Brave New World n'est pas un jeu de super-héros ! Certes, les persos ont des pouvoirs, mais ne vous attendez pas à courir à la vitesse du son tout en balançant des éclairs d'énergie, et en plus à disposer de pouvoirs psychiques. Dans BNW, les persos ont un package de pouvoir, et c'est bien bon ainsi. On n'est pas dans Marvel.

Ceci étant dit, le setting est un bijou du genre. Certes, les grands poncifs du genre sont présents, mais on sent que Forbeck a vraiment mis du sien dans la création de l'univers. Attention toutefois à le prendre avec une bonne dose de second degré...

Au sujet de l'univers, le bouquin de base est peut-être un peu pauvre en renseignements. Toujours au rayon des reproches, je trouve la présentation et surtout la mise en page un peu ratée.

Le système, par contre, est une merveille de mécanique ! Simple et discret, il convient parfaitement à l'ambiance. On est bien loin des lourdeurs de DC Heroes ou de Heroes Unlimited. Mais comme je l'ai déjà dit, BNW n'est pas un jeu de super-héros.

En conclusion, un très bon jeu, qui mérite mieux que l'accueil poli mais réservé qu'il a reçu.

oufle  

Effectivement, BNW n'est pas un jeu de super héros (même si certaines illustrations pourraient laisser penser le contraire).
Le background est très agréable à lire et gagne en profondeur avec les suppléments. les secrets sont sympas et on sent que Matt Forbeck envisageait une suite à son jeu. Le système de règles est fluide et j'aime beaucoup l'idée des power packs. Ils limitent les joueurs dans leurs pouvoirs et évite le coté flashy des comics.
Bref, un bon jeu pour ceux qui aiment la nouvelle génération de comics, de Watchmen à Risings Stars en passant par Crimson.

Slawick Charlier  

Ce jeu n'est pas tout à fait un jeu de Super-Héros alors que c'était apparement la volonté de son auteur, preuve que c'est un échec.

Côté règles, les packages de pouvoirs permettent un jeu équilibré, mais c'est une solution de secours bricolée qui empêche de construire des personnages variés, de construire SON personnage à soi.

Côté univers, les idées sont bonnes, mais pas assez approfondies. Aberrant, un peu dans le même genre de réflexion, est beaucoup plus complet. Le livre de base est particulièrement pauvre en plus ! Dommage, car les intentions étaient louables...

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques