Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, c'est comme une LAN, mais autour de la table...

Bigger Problem (A)

.

Références

  • Gamme : BareBones Fantasy
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : DwD Studios
  • Langue : anglais
  • Date de publication : novembre 2012
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret de 16 pages.

Description

Le scénario A bigger problem est conçu pour des personnages de rang 1. Il est situé dans la région de Shieldhome, dans la région montagneuse du Shielding Wall, une province des Royaumes de Keranak. Il forme le premier vollet d'une intrigue qui se poursuit dans le module Children of the Giant's Fist.

Après la couverture, une page vierge, l'ours en page 3 et la table des matières (en une page), l'aventure commence par deux pages de présentation de l'aventure (Adventure Background). Il y est expliqué quels sont les enjeux du module et comment démarrer l'aventure. Les personnages, des aventuriers débutants, sont contactés par un jeune marchand inquiet du destin d'une de ses caravanes.

La première section (Going for big money, 1 page) permet aux personnages de rencontrer les fauteurs de trouble qui opèrent depuis une petite vallée perdue dans la montagne. Les personnages prennent alors conscience que le personnel d'une caravane a disparu.

La section 2 (Following the trail, 3 pages) est consacrée à la traque des bandits et de leurs prisonniers jusqu'à une grotte isolée. Les personnages peuvent également récolter quelques indices utiles pour la suite de l'intrigue. Ils sont par ailleurs confrontés à quelques rencontres hostiles ainsi qu'aux dangers de l'environnement local. La section 3 (The ogre's camp, 4 pages) détaille la base des bandits que les personnages devront explorer pour délivrer les prisonniers.

La partie Appendix fait deux pages. Elle contient la description des personnages non-joueurs, de nouveaux objets et de quelques spécificités florales de la région. Après une page vierge, vient la dernière page qui propose une brève présentation de l'aventure, correspondant à la quatrième de couverture.

Le livret ne comporte pas d'illustration mais propose deux cartes détaillant le repaire des ogres et les environs. Le fichier pdf propose deux cartes (avec ou sans nomenclature) pour chacun de ces lieux.

Cette fiche a été rédigée le 31 mars 2013.  Dernière mise à jour le 31 mars 2013.

Critiques

Ivryen  

Barebones fantasy est un jeu que je trouve très sympathique.Il n'est cependant pas très marqué en terme d'ambiance et je pense que nombreux seront ceux qui le trouveront sans saveur. Ils auront tort. L'absence d'épices n'est pas nécessairement synonyme d'un manque de profondeur en bouche.

La preuve de cela est donnée par ce scénario. J'avais peur d'un truc ultra-classique. Et on est, en effet, ici, dans du traditionnel (malgré quelques surprises qui ne prennent cependant leur sens que plus tard). Le scénario propose aux personnages d'aller débusquer des bandits coupeurs de route. Le tout doit pouvoir être expédié en une soirée. C'est certes une bonne "quête" (plus qu'une aventure) pour personnages débutants car le module est bien structuré et facile à lire, mais personne ne hurlera au génie. Le découpage en scènes offre cependant l'avantage de pouvoir donner un bon tempo au jeu. Au total, ça vaudrait donc un 3, voire un 3.5.

Mais je mets quatre pour deux raisons. La première c'est le prix. Moins de deux dollars pour un produit clair et aussi immédiatement exploitable, c'est assez rare. La seconde raison tient dans le fait qu'il s'agit du premier scénario d'une série qui se poursuit. Comme j'ai lu la suite, je peux vous le dire, la trame est très intéressante et pour le coup, montre des possibilités difficiles à soupçonner dans ce premier scénario. Du coup, le module donne à voir les contours de Barebones Fantasy et du monde des Keranak Kingdoms. Cette gamme a bien son petit goût à elle qui tire autant du côté "épée et sorcellerie" de donjon (pour le style de jeu) que de Warhammer époque campagne impériale (pour l'ambiance).

A suivre, donc.

Critique écrite en mars 2013.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques