Contenu | Menu | Recherche

Restez sur vos gardes, ne faites confiance à personne, gardez vos dés à portée de main

Twelfth Night

.

Références

  • Gamme : Ars Magica
  • Sous-gamme : Ars Magica - 3ème édition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : White Wolf
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1993
  • EAN/ISBN : 1-56504-069-4
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 118 pages à couverture souple.

Description

Cette campagne est organisée en huit chapitres, sur le thème de la mort et de la renaissance. Après une page de titre, une de crédits et une de sommaire, commence une introduction de 8 pages. Elle présente les thèmes et résume le déroulement des événements. Un encadré donne des conseils pour adapter la campagne à une saga déjà en cours.

Le chapitre 1, Delivery (18 pages), introduit le mage Azenis, de l'alliance Lux ex tenebris. Il charge les personnages de rencontrer un chevalier dénommé François d'Alsante, de retour des croisades, lors d'un tournoi, et de le convaincre de venir à son alliance. Un quaesitor vient compliquer les choses. Dans le chapitre suivant, Disgrace (8 pages), les personnages, dénoncés comme sorciers par le chevalier sur son lit de mort, sont recherchés par l'inquisition. Ceci leur vaut d'être expulsés de leur propre alliance par les quaesitors. Ils sont alors forcés de se réfugier à Lux ex tenebris.

Puis dans le chapitre 3, Restoration (20 pages), ils découvrent l'ampleur de la décrépitude de cette alliance et tentent de reprendre en main la situation. Une solution leur est proposée au chapitre 4, Dragon (16 pages). Celle-ci consiste à aller piller le trésor d'un grand Ver probablement mort ou en sommeil. Mais il est bien éveillé et leur propose un marché surprenant.

Quelques années après, le chapitre 5, Decay (12 pages), décrit le moment où, voyant leurs efforts de restauration de l'alliance échouer face à un vieillissement accéléré et décidément non naturel, les personnages en viennent à suspecter le dernier mage d'origine de Lux ex tenebris, Azenis. L'appel à une enquête auprès des quaesitors tourne court après la mort de l'enquêteur. Ils restent seuls face au très ancien et très puissant Azenis.

Les événements se succèdent alors rapidement, dans les chapitres 6 (Return, 6 pages) et 7 (Death, 8 pages). Un chevalier de retour des croisades, Christophe D'Alsante, vient réclamer la relique sainte que son oncle avait été magiquement forcé de livrer à Azenis. Lui et sa petite armée viennent assiéger l'alliance, et la réaction violente d'Azenis provoque le vieillissement général et accéléré de tous, y compris des personnages qui doivent combattre ou fuir avec les croisés pour rester en vie.

Le chapitre 8, Rebirth (6 pages), relate le miracle qui se produit au lendemain de l'affrontement, le Vendredi Saint. Il donne aux personnages l'opportunité de faire renaître Lux ex tenebris.

Un appendice de 12 pages donne l'histoire et les caractéristiques des personnages non-joueurs importants. Il est suivi de quelques pages de publicité.

La tétralogie des quatre saisons (The Four Season Tetralogy) est constituée de :
1. Le Songe d'une Nuit d'Eté (A Midsummer Night Dream)
2. La Tempête (The Tempest)
3. Un Conte d'Hiver (A Winter's Tale)
4. Twelfth Night

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 23 septembre 2012.

Critiques

Jérôme Darmont  

De loin le meilleur des 4 épisodes de la tétralogie (qui, évidemment, ne se suivent pas, mais bon...). Il propose une intrigue et un double jeu qui feront le plaisir du Conteur et attireront une juste vengeance de la part des persos.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques