Contenu | Menu | Recherche

Au commencement l'univers fut créé. Et puis on a commencé à recenser les JDR...

Diamond Throne (The)

.

Références

  • Gamme : Arcana Unearthed
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Sword & Sorcery Studio
  • Langue : anglais
  • Date de publication : novembre 2003
  • EAN/ISBN : 1-58846-057-6
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 96 pages à couverture souple.

Description

Le décor de campagne officiel d'Arcana Unearthed était à peine effleuré dans le livre de règles. Le présent ouvrage propose une présentation un peu plus détaillée du continent de Serran, mais présente également de nombreuses règles supplémentaires. Plus qu'un guide de contexte, The Diamond Throne forme donc une sorte de "Compagnon" au livre de base.

Deux pages d'introduction font une présentation générale du supplément et de son organisation, puis donnent quelques conseils au meneur de jeu sur la mise en place d'une campagne dans le contexte du Trône de Diamant et l'atmosphère et les thèmes que l'on peut y développer.

Le premier chapitre est également le plus volumineux (40 pages) et forme un petit atlas du continent de Serran, à travers une dizaine de sections thématiques. Après une rapide présentation du monde tel que le voient ses habitants, ce chapitre fait une présentation des différents peuples et races qui y vivent. Il aborde également la religion très présente à travers différents dogmes, ainsi que les principaux dieux, même si la plupart des peuples ne pratiquent encore les cultes que par simple tradition.

Ce chapitre se poursuit par le récit de la longue histoire du continent de Serran, et évoque notamment les anciennes civilisations qui se sont entredéchirées avant de disparaître, laissant au monde un bien sombre héritage. Il détaille également la géographie du continent et ses principaux repères (montagnes, mers, forêts...) avant de décrire un à un les principaux royaumes, leur histoire, leur culture et les très nombreux rituels sociaux et mystiques qui la structurent, leurs principales cités et les personnalités marquantes. C'est également dans cette section que l'on en apprend davantage sur les différentes organisations actives sur le territoire du Trône du Diamant, ainsi que les diverses factions mystiques qui y prospèrent.

Ce premier chapitre se termine par sept synopsis d'aventures formant une campagne progressive, du niveau 1 au niveau 20.

Le chapitre deux (18 pages) est un recueil de nouvelles classes de prestige.
- Beast Reaver, chevaucheur barbare de grandes bêtes sauvages
- Crystal Warrior, combattant équipé d'armes et armures en cristal
- Darkbond, équivalent maléfique du Green Bond, lié aux ténèbres et au néant
- Giant Paragon, leader des géants maîtrisant les cérémonies de son peuple
- Mage Priest, magicien tourné vers les puissances divines
- Ollamh Lorekeeper, poète, conseiller et érudit du peuple faen
- Rune Lord, maître du pouvoir des runes magiques
- Somnomancer, mage des rêves

Ce chapitre se termine sur quelques considérations relatives à l'utilisation de classes de prestige issues d'autres sources que les ouvrages de la gamme Arcana Unearthed (notamment celles du Guide du Maître, mais aussi celles de suppléments publiés par Sword & Sorcery comme les Books of Eldritch Might ou les Relics & Rituals).

Le chapitre trois (9 pages) s'intéresse aux objets magiques. Il commence par étudier les objets du Guide du Maître et étudie leur intégration possible à une campagne d'Arcana Unearthed, avant de proposer plus d'une centaine de nouveaux objets magiques de tous types: armes, armures, onguents et autres artefacts.

Le quatrième et dernier chapitre (21 pages) forme un petit bestiaire rassemblant douze nouvelles créatures natives du monde de Serran. Là encore, le meneur de jeu trouvera en fin de chapitre des indications sur l'utilisation de créatures issues d'autres suppléments pour le d20 System : celles du Manuel des Monstres, des Creature Collections ou encore du Tome of Horrors.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Odhanan  

Avec Dungeons & Dragons et l'OGL, nous somme de plus en plus habitués à voir paraître sur les étagères de nos revendeurs préferrés des ouvrages volumineux détayant des univers énormes. Parfois la somme de détails est époustouflante, magique. Parfois elle est étouffante et empoisonne la créativité d'un MD qui voudrait voir les choses en Grand, avec un "G" capital (et dans cette série, les Royaumes Oubliés malgré leur qualité sont les premiers à me venir à l'esprit).

Le Trône de Diamant ou "Diamond Throne" est a l'opposé de ces super-settings qui décrivent tout "ad nauseam". L'un des buts affichés d'Arcana Unearthed est, voyez-vous, de redonner dans une certaine mesure le pouvoir dans les mains du MD. De lui permettre de mettre tous les éléments de jeu à sa sauce, en premier lieu. Le Trône de Diamant suit cette logique admirablement. Comment ? En donnant assez d'informations pour dessiner un monde devant nos yeux sans pour autant nous assomer sous les détails insignifiants. Point de longue charte historique sur-détaillée, point de longue liste de régents de Serran, point de mystère défleuré trop vite ou inconcidérément. Le but est de vous laisser VOUS, MD, inventer vos propores mystères, vos propres raisons, vos propres secrets afin de construire des campagnes personnalisées au maximum. C'est encourageant, bien que ce soit plus dirigé de fait vers les MD les plus expérimentés, vous vous en douterez.

Le Trône de Diamant s'éloigne des settings "tolkieniens" avec bonheur. Il s'inspire d'auteurs comme Moorcock, Leiber et autres pour nous donner un environnement non-manichéen qui puisse se décliner sur les ambiances que vous souhaiterez le plus appuyer : du swashbuckling joyeux au monde sombre et désespéré, tout est possible, dans une certaine mesure.

Bien évidemment, pas de nains, pas d'elfes, pas de petites gens, sinon avec les "faens", ces êtres-fées qui peuvent s'ils le souhaitent devenir sprytes (petits humanoïdes volants) au travers de chrysalides. Serran est dominée par les Géants qui administrent la terre qui fut autrefois sous le joug des Dramojhs, d'étranges hybrides entre Dragons et Démons. Les Géants forment un peuple sophistiqué aux prérogatives dictées par les rites et cérémonies qui sont au centre de leur forme de pensée. Ceci nous donne une ambiance très "high fantasy romaine" pour la plupart des contrées de Serran. Les classes d'Arcana Unearthed trouvent dans le Diamond Throne des justifications quant à leur existence : de l'étrange "Rune Messiah" des Runechildren à la filiation Dramojh-Mojh, tout ce qui est important à savoir se trouve en ces pages. Et c'est là je crois qu'il y a un tour de force : tout est là, mais rien n'y est "étouffant" pour l'imagination, comme je le disais au début.

Ma boucle est bouclée, semble-t-il. Ah reste l'aspect technique, bien sûr ! Les classes de prestige sont toutes savoureuses et utiles pour développer les classes présentées dans Arcana Unearthed. Mention spéciale au Darkbond qui à lui seul pourrait justifier l'achat de l'ouvrage pour un fan, tant cette Classe développe et enrichit son contraire et sa source, j'ai nommé le "Greenbond". Des indices quant à l'utilisation d'objets magiques spécifiques à Arcana Unearthed sont aussi présentes et bienvenues. Les créatures sont toutes bien ficelées et pourraient servir d'alternatives aux éternels orcs et gobelins dans tous les settings D&D.

En bref : que du bonheur pour des MD avec de l'expérience. Un MUST pour D&D.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques