Contenu | Menu | Recherche

Ce qui ne te tue pas te rend plus fort

FRQ1 - Haunted Halls of Eveningstar

.

Références

  • Gamme : AD&D - Royaumes Oubliés / AD&D - Forgotten Realms
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : T.S.R.
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1992
  • EAN/ISBN : 1-56076-325-6
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

couverture souple trois volets non brochée contenant un livret de 32 pages.

Description

Haunted Halls of Eveningstar est un module destiné à des personnages débutants (niveaux 1 à 5). Il se déroule dans les Stonelands (Rocterres en français) au nord du Cormyr, et propose aux aventuriers de visiter le village d'Eveningstar (Soirétoile), les contrées pastorales qui l'entourent, et le donjon qui se trouve à proximité.

Le premier chapitre (7 pages) est consacré à la description du village de Soirétoile. Il détaille l'histoire, la culture et la vie quotidienne de ses 400 habitants, et s'attarde sur l'influence du culte de Lathander, avant de présenter Tessaril Winter, régente de la contrée (sa description s'accompagne de 3 nouveaux sorts).

Le chapitre deux (2 pages) évoque la région qui entoure le village. Il décrit brièvement les Rocterres, évoque la présence des agents du Zhentarim, et se termine par une présentation rapide des Gorges d'Etoileau, où se situe l'entrée du donjon que les aventuriers sont amenés à explorer.

Le chapitre trois (3 pages) aborde la question de la loi : il explique le fonctionnement de la loi au Cormyr, et les problèmes que les aventuriers pourraient rencontrer en la bafouant.

Le chapitre quatre (14 pages) est une description détaillée du donjon des Gorges d'Etoileau, pièce par pièce.

L'ouvrage se termine sur une série d'appendices :
- une page de conseils sur la mise en place d'une campagne à partir de ce module ;
- une page d'objets magiques ;
- 2 fiches de monstres (le Lock Lurker, sorte de scorpion prenant l'apparence d'une pièce de monnaie, et le Tressym, petit félin aux ailes de papillon).

Le troisième volet extérieur de la couverture présente une carte du village de Soirétoile en couleur, alors que les trois volets intérieurs contiennent les plans des Chambres Hantées et de la Tour de Tessaril.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Korsul Ombrazur  

J'irai droit au but : les catacombes de Soirétoile ou haunted halls of Eveningstar est un mauvais scénario qui ne mérite pas d'être acheté. Mettons les choses au point : il ne s'agit pas de faire un énième procès en sorcellerie du dungeon crawl, mais bel et bien de juger ce supplément de genre en tant que tel.

Le véritable problème, c'est que tout simplement ce dongeon présente de graves lacunes de design. Passe encore que, comme de nombreux donjons, on ait finalement à arpenter des salles dont la disposition relève davantage du placement aléatoire et dont les monstres semblent avoir été placés là en dépit de tout bon sens quant à leur écologie, simplement pour faire barrage aux PJs. Ce qui est plus gênant, c'est de parvenir à motiver une troupe pour aller chasser du pauvre kobold, et de tâcher de les surprendre avec des pièges déjà vus et revus ailleurs (des statues qui délivrent une décharge quand on les touche ! Woaw !). Qui plus est, les trois artefacts-cibles sont assez peu originaux et probablement surdimensionnés, même de niveau 5.

Bien sûr, l'aventure est prévue pour une équipée de faible niveau (quoique avec une amplitude trop importante, car de 1 à 5 la marge est quand même énorme), mais rien n'empêchait de faire un minimum d'efforts.

Le seul point positif du dongeon, sont les deux nouvelles créatures offertes : le Lock lurker est un bon aiguillon (sic !) pour aventuriers cupides trop empressés et le tressym ferait un animal domestique de choix.

Gros regret : le background d'introduction sur Eveningstar et les environs est bien mince. Rien de nouveau pour qui possèderait déjà le Volo's Guide to Cormyr, ou même le Forgotten de base. Quand on compare même avec le matériel et les intrigues que l'on pouvait trouver dans le village de Hommelet en l'espace de 16 pages (module T1), on se demande si on ne se moque pas un peu de l'acheteur. Plus gênant, quel est l'intérêt de décrire sur 2 pages les caractéristiques de Lord Tessaril Winter, gouvernant local et de donner un plan de sa tour, alors que le scénario lui même ne semble pas y faire référence ? A inciter le joueur à faire le boulot que n'a pas pu (voulu) faire l'éditeur ?

En réalité, une petite recherche sur le net nous indique tout simplement que des coupes franches ont été réalisées pour faire tenir tant bien que mal le scénario sur 38 pages, et comme de bien entendu, c'est la partie qui permettait de faire du roleplay et de donner un peu d'épaisseur à l'affaire qui en a fait les frais.

Au final, qu'a-t-on ? Une licence prestigieuse qui sonne creux et un scénario du fameux Ed Greenwood (père fondateur des Royaumes) qui a tout d'un travail alimentaire ou au mieux de commande. A oublier. Si toutefois vous cherchiez un dungeon crawl à l'ancienne, tournez vous plutôt vers un des Undermount, vous en auriez largement plus pour votre monnaie.

Dude  

Ce petit scénario sans prétention est une bonne base pour une campagne classique de DD ou d'AD&D, mais tout comme le classicisme d'une époque, peut être considéré comme ringard par la génération suivante ; il est évident que ce scénario a mal vieilli. Si ce "module" a pour sujet l'exploration d¿une série de catacombes, il est malgré tout plaisant de voir que le "donjon" dont il est question prend seulement moins de la moitié des pages de ce petit livret.

L'autre partie présente le bourg même d'Eveningstar, ainsi que ses personnalités et ses coutumes. Tout comme le "Village d'Hommelet" avait son fortin peuplé d'Ogre et de Brigands, le village d¿Eveninstar a ses catacombes, et celles-ci ont une histoire. Alors que le fortin d'hommelet finissait par mener les aventuriers au Temple du Mal Elémentaire, les Catacombes mèneront les joueurs aux intrigues du Cormyr, sous le règne du roi Azoun IV, et pourraient ensuite les guider sur le vaste continent de Faerûn en suivant l'un des dizaines, si ce n¿est centaines d'ouvrages détaillant les Forgotten Realms.

Ce scénario offre un village de repli et un lieu où faire vivre les premiers exploits d'une équipe d¿aventuriers et de joueurs débutants ou n'ayant pas d'autres objectifs préalables, que celui de faire grandir leurs personnages dans les Royaumes Oubliés. C'est par de petites choses, que tous les héros ont commencé leurs carrières, et ce module narre les premiers exploits de bon nombre d¿aventuriers des années 90.

Un maître de jeu confirmé trouvera quant à lui peu de choses de vraiment consistante dans ce module ou du moins, rien qu'il ne pourrait faire lui-même avec un minimum d¿efforts. Si le background décrit peut toujours servir d¿étape pour une compagnie traversant le Cormyr, il apporte aussi quelques informations sur la vie quotidienne dans ce royaume. Quant aux joueurs, ce scénario ne pourrait être mémorable que s'il est leur premier. Cela fait de lui un excellent scénario d¿introduction au monde d¿AD&D dans les Royaumes Oubliés.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :