Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, tout le jdr, rien que le jdr (levez la main droite et dites je le jure)

FR15 - Gold & Glory

.

Références

  • Gamme : AD&D - Royaumes Oubliés / AD&D - Forgotten Realms
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : T.S.R.
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1992
  • EAN/ISBN : 1-56076-334-5
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret de 68 pages à couverture souple non brochée.

Description

Cet ouvrage est consacré aux nombreuses compagnies de mercenaires qui sillonnent les Royaumes Oubliés.

Une courte introduction d'une page présente le contenu de l'ouvrage et fournit quelques conseils sur l'utilisations des informations présentées dans l'ouvrage.

Le chapitre premier, "Mercenaries in the Realms" (3 pages), propose un aperçu général des compagnies de mercenaires et de leur fonctionnement, ainsi qu'une explication des différentes entrées décrivant les compagnies dans les chapitres suivants : Type de compagnie, Base d'opération, Rayon d'Action, Leader, Gouvernement, Taille, Alignement, Histoire, Stratégie & Tactique, Personnalité, et Logistique. Cette section se termine par une carte présentant l'activité des mercenaires dans les Royaumes.

Le chapitre deux "Standing Companies" (12 pages), présente les compagnies les plus célèbres des Royaumes :
- Les Griffes Noires opèrent en Iriaebor, et s'occupent principalement de la protection (ou parfois du pillage) des caravanes marchandes.
- La Compagnie de la Hache Sanglante est basée dans le Nord. Elle se composait à l'origine de mercenaires nains, mais comprend désormais des humains. La hache sanglante s'est spécialisée dans la lutte contre les humanoïdes.
- La Compagnie de l'Aube Chantante opère dans la région du Bief de Vilhon. Elle s'est rendue célèbre en luttant contre les forces du mal, et il lui arrive même de se battre gratuitement.
- Le Poing Ardent (déjà décrit dans le Forgotten Realms Campaign Setting)opère dans tout l'Ouest de Faerûn, depuis la Côte des Epées jusqu'à Chult. Cette compagnie a notamment participé à l'exploration du continent de Maztica.
- La Légion Dorée, apparue dans FMA 1 - Fires of Zatal, fut fondée à Maztica même. Aujourd'hui, il s'agit davantage de l'armée de la Nouvelle Amn en Maztica que d'une compagnie de mercenaires.
- L'Acier de Llandrydd opère entre Vilhon et la Mer des Etoiles Déchues, et correspond à l'image que l'on se fait des mercenaires : d'une neutralité absolue et prêts à se vendre au plus offrant.
- La Compagnie de Mindulgulph opère dans le Shaar Oriental et autour de la Grande Faille. Ses membres préfèrent les missions qui sortent de l'ordinaire et mettant leurs aptitudes à l'épreuve.
- La Compagnie du Corbeau Rouge opère dans les environs du Cormyr, et se compose principalement de vétérans des Guerres de la Horde. Elle agit principalement pour le compte du gouvernement cormyrien.
- Les Renégats se composent de soldats originaires d'Anaxax (la cité des guerriers) ayant choisi d'abandonner leur cité afin de s'enrichir par leurs talents militaires. Ils opèrent dans la région de Chessenta.
- Contrairement à ce que leur nom laisse entendre, les Marins de la Mer Pourpre ne sont en aucun cas des navigateurs : la Mer Pourpre n'est qu'une métaphore du champ de bataille sanglant. Cette compagnie n'accepte que les missions qui la placent du "bon" côté, même si elle ne travaille jamais gratuitement. Elle opère principalement à Chessenta et Chondath.
- La Société de l'Epée est la plus grande et la plus ancienne compagnie de mercenaires de Chessenta. Dotée d'une forte tradition et d'une haute réputation, elle n'accepte que les missions les plus prestigieuses (et les plus lucratives).
- La Guilde des Vétérans de Ravens Bluff est une autre compagnie composée de vétérans des Guerres de la Horde. Elle travaille principalement pour les gouvernements locaux, mais son rayon d'action va du Vaste à la Mer des Etoiles Déchues.

Le chapitre trois, "Nonhuman Companies" (5 pages) décrit quelques compagnies de mercenaires non humaines (phénomène relativement récent dans les Royaumes Oubliés) :
- Le Sceau Bleu se compose de plus de 400 ogres louant leurs services dans le Nord. Ce sont les ennemis jurés de la Hache Sanglante et du Frisson.
- Le Frisson, justement, est une énorme compagnie de hobgobelins, opérant eux aussi dans le Nord.
- Le Clan de la Main au Marteau est un clan nain devenu compagnie de mercenaires après avoir participé aux Guerres de la Horde. Ils opèrent désormais dans le Vaste.
- La Griffe est une compagnie de trolls. Ils opèrent dans le Nord et l'Underdark, et leurs missions consistent généralement à répandre le plus de chaos possible.
- Le Corps de Mercenaires du Tonnerre Rouge se compose de centaures qui opèrent principalement sur les terres de la Horde, mais ils ont déjà effectué plusieurs missions en Occident, qui consistaient principalement à protéger des caravanes.
- Les Serviteurs de l'Oeuf Royal sont une compagnie d'hommes-lézards. Malgré leur sens tactique limité, ils sont réputés pour leur esprit de groupe et leur grande coordination qui en font de précieux alliés lors des batailles rangées.
- Les Briseurs de Boucliers sont une compagnies d'ogres réputés pour leur sens de l'honneur (si tant est que des ogres puissent être honorables) qui les pousse à ne jamais attaquer d'ennemis désarmés.
- La Pluie Silencieuse est une mystérieuse compagnie d'archers elfes opérant dans le Nord, et qui doit son surnom à la pluie de flèches qu'ils déversent sur leurs ennemis. Elle maintient le secret sur ses activités et n'a jamais de contacts directs avec ses employeurs.
- Le Croc est une autre compagnie d'ogres qui opère dans la région des Marches Gobelines. Ces ogres chaotiques mauvais acceptent n'importe quelle mission et sont réputés pour leur sauvagerie.

Le chapitre 4, "Regional Companies" (6 pages), présente quelques compagnies originaires d'autres régions de Toril :
- L'Anaconda est une compagnie d'hommes noirs dont les origines se sont perdues mais qui ont conservé un très fort attachement à leur culture. Ils opèrent dans la région des Vaux.
- le Bushido est un groupe de samouraïs ayant choisi de louer leurs services en Chessenta après avoir participé aux Guerres de la Horde pour défendre Kara-Tur. Leurs tarifs sont à la mesure de leurs talents martiaux.
- La Garde du Jaguar se compose de Chevaliers Jaguars (décrit dans le Maztica Campaign Setting), et opère à Tethyr. Ils ont actuellement un contrat exclusif avec le conseil de Myratma, et sont spécialisés dans les escarmouches et les techniques de guérilla.
- Les Louves sont des guerrières originaires d'une petite île du Bief deVilhon. Ces amazones sont particulièrement efficaces en combat, et acceptent n'importe quelle mission, du moment qu'elle ne va pas à l'encontre de leur idéologie féministe.
- Le Sirocco est originaire du Sud mystérieux (Al Qadim). Cette compagnie opère dans la région d'Anauroch et possède un profond sens de l'honneur.
Ce chapitre évoque également les compagnies de mercenaires de Spelljammer : Code Helm, la Confrérie d'Emeraude, les Exécuteurs et le Gantelet.

Le chapitre cinq, "Spécialists" (4 pages) présente diverses compagnies spécialisées :
- La Compagnie de Hunnar opère à Tethyr et doit sa réputation à sa maîtrise des techniques de siège.
- La Garde Noire opère tout autour de la Mer des Etoiles Déchues. Elle se compose d'archers montés sur des hippogriffes. Ses missions consistent généralement à attaquer des navires pirates pour le compte de pirates rivaux.
- Les Destructeurs forment une compagnie d'artillerie mêlant armes lourdes et magie. Ils opèrent principalement à Tethyr.
- La Mascarade opère dans tout Faerûn, et se compose d'espions et d'infiltrateurs. Ils n'acceptent jamais de missions impliquant un conflit direct.
- L'Ordre de la Lance d'Argent opère dans l'Ouest de Faerûn . Il s'agit d'un régiment de cavalerie, mais il ne s'associe jamais aux autres compagnies et préfère les missions d'escorte commerciale ou diplomatique.
- La Consoeurie des Chênes est une compagnie de rôdeuses humaines, elfes et demi-elfes qui opèrent dans le Bois de Condal et Vilhon.
- Les Chevaucheurs du Vent sont un prestigieux corps de cavalerie montée sur des griffons qui ne se bat plus aujourd'hui que pour la gloire.
- Les Spectres de la Mer Intérieure (décrits dans FR 10 - Old Empires) sont un corps de flibustiers menés par un demi-orque.
- Les Krakens de Zahara opèrent sur la Côte des Epées et travaillent principalement pour des marchands désirant faire escorter leurs navires.

Au centre du livret se trouvent 16 illustrations couleur pleine page montrant les principales compagnies évoqués dans cet ouvrage.

Le chapitre 6, "Recruiters" (3 pages), détaille les recruteurs ne formant des compagnies que lorsque le besoin s'en fait sentir :
- Blazidon le Borgne (pleinement décrit dans FR 1 - Waterdeep & The North),sert d'agent recruteur de mercenaires à Eauprofonde.
- Daria le Marteau est une demi-elfe d'Eauprofonde qui recrute des mercenaires et les mène elle-même à la bataille lorsqu'elle décroche un contrat. Elle possède une talent certain pour obtenir les missions les plus lucratives.
- Enhanen opère à partir d'Arrabar, à Chondath. Il est capable de recruter jusqu'à 200 vétérans en une journée.
- Filiare travaille lui aussi à Euprofonde, et c'est le principal concurrent de Blazidon. Lui non plus ne mène jamais ses troupes à la bataille, et préfère participer de loin en tant que conseiller tactique.
- Goran est le plus célèbre recruteur de Tethyr. Comme il s'agit plus d'un négociant que d'un militaire, les vétérans ne lui vouent qu'un respect limité, et Goran engage principalement des bleus.
- Marius le Vaillant est un ancien gladiateur. Il fut un temps à la tête d'une compagnie d'affranchis qui opérait autour de la Mer des Etoiles Déchues, mais ses partenaires ont tous fini par se retirer, et marius engage désormais des hommes en fonction des missions qu'on lui confie.
- La Guilde des Mercenaires de Westgate opère uniquement dans les Royaumes Centraux. Elle est dirigée par plusieurs héros guerriers ou magiciens et se comporte comme une armée privée, avec son code, son uniforme et sa tactique élaborée.
- L'ordre du Sanglier Bleu est la plus célèbre agence de recrutement de mercenaires d'Amn, et possédait autrefois Château-Spulzeer, qu'elle compte bien reprendre un jour.

Le chapitre huit, "Adventuring Companies" (2 pages), aborde les compagnies d'aventuriers, qui forment en quelque sorte de minuscules compagnies de mercenaires, et revient sur quatre compagnies décrites dans le Forgotten Realms Compaign Setting : l'Agence, les Chevaliers de Myth Drannor, les Chevaliers de la Licorne et la Flamme Pourpre.

Le Chapitre 9, "Current Events", survole en une page les différents événements actuels de Faerûn impliquant des compagnies de mercenaires, ainsi que les "points chauds", c'est-à-dire les régions les plus fréquemment en proie à des conflits.

A la fin de l'ouvrage, on trouvera 3 pages de statistiques des compagnies de mercenaires pour le Battlesystem (combat de figurines), ainsi qu'un index des différentes compagnies de mercenaires, classées par région.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Guilhem  

Consacrer un supplément aux mercenaires dans les Royaumes Oubliés était une très bonne idée : après tout, quelle meilleure façon de dépenser son argent lorsqu'on est un aventurier de haut niveau qu'en s'attachant les services d'une armée privée ? Cela permet de montrer sa puissance sans s'embarrasser des tracas de la gestion d'un domaine...

Malheureusement, ce supplément se montre très avare de conseils quant à la gestion au quotidien d'une troupe de mercenaires, et préfère se concentrer sur la description de compagnies existantes. Bien évidemment, on pourra toujours utiliser ces compagnies (souvent très pittoresques) au détour d'un scénario, mais dès qu'il s'agit de permettre aux PJ de rejoindre l'une de ces armées ou de monter la leur, le MD aura une somme de travail considérable.

Jaffar, le Vieux Liche  

La bonne rencontre,

Ce supplément n'est certes pas le plus indispensable des sup consacrés aux Royaumes Oubliés. Il a cependant l'avantage de présenter les plus grandes compagnies de mercenaires des Royaumes Oubliés, avec leurs effectifs, leur histoire et leur aire d'action. Il peut être une source d'inspiration pour le Md en lui donnant des adversaires inhabituels à confrontés à ces joueurs tel que les mercenaires ogres du Sigil Bleu ou la Griffe. De plus, les illustrations sont agréables. Cependant, il ne s'agit pas d'un traité sur le métier et la vie des mercenaires, donc si c'est ce que vous chercher, passez votre chemin.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques