Contenu | Menu | Recherche

War doesn't determine who's right, only who's left.

Well of Worlds

.

Références

  • Gamme : AD&D - Planescape
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : T.S.R.
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1994
  • EAN/ISBN : 1-59076-893-2
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret souple à dos carré de 130 pages en bichromie, dont quatre illustrations pleine page en couleurs, accompagné d'une carte détachable en couleurs.

Description

Ce supplément est un recueil de neufs scénarios indépendants, pour des personnages de niveaux variés.

Le premier scénario permet d'envoyer dans les plans des personnages primaires débutants, en les faisant passer par le premier niveau de Baator, qu'ils devront traverser rapidement et discrètement, étant totalement surclassés par les plupart des créatures qui y rôdent. Ils aboutissent à Sigil, d'où ils peuvent commencer une quelconque campagne Planescape.

Le scénario suivant amène des personnages de niveaux 2 à 4 dans les labyrinthes de la Dame des Douleurs, à la recherche d'une arme légendaire. Accessoirement, ils seront aussi à la recherche d'une porte de sortie...

Le troisième scénario est adaptable à tous niveaux et voit les personnages servir de courriers entre deux personnages peu recommandables mais éperdument amoureux, alors qu'ils sont dans les camps opposés de la guerre sanglante. Certains, dans les deux camps, ont eu vents de cette trahison, qu'ils ne sont pas prêts à pardonner. L'interception des courriers serait la preuve nécessaire pour faire chuter les tourtereaux.

Le quatrième scénario vise des personnages de niveaux 9 et plus, qui se trouvent recrutés par les deux factions de la guerre sanglante simultanément, comme force d'appoint dans une escarmouche sur le plan primaire. Enfermés dans le champ clos du lieu de l'affrontement, ils devront survivre, et peut-être prendre parti dans le combat.

Le cinquième scénario envoie des personnages délivrer un prisonnier des Carcéres, au risque de mécontenter son titanesque geôlier.

Le scénario suivant est un retour au Prime pour des personnages de niveaux 9 à 11, afin de venir en aide à une monture d'exception, détenue par un roi ambitieux et son magicien favori.

Le septième scénario se passe dans la ville de Plague-mort, qui menace de glisser dans les Abysses pendant que les personnages de niveaux 5 à 8 y sont en mission. S'ils ne veulent pas visiter ce plan déplaisant, il leur faut dénouer les diverses intrigues des factions présentes.

Le huitième scénario voit des personnages de niveau 7 maximum servir de gardes du corps à un adolescent pourri-gâté, qui va les entraîner dans une chasse sur la Terre des Bêtes, où ils passeront vite du statut de prédateur à celui de proie.

Le neuvième et dernier scénario amène les personnages de niveaux 9 et plus en Arboréa où les Slaads commencent à se répandre. Il leur faudra trouver et détruire la porte qui leur permet d'envahir ce plan. Un certain slaad gris risque de ne pas approuver l'idée, sans compter que l'environnement ne facilite pas les choses. En particulier, le bruit du fleuve Oceanus interdit de communiquer verbalement et les joueurs n'auront droit qu'au langage des signes pendant une partie de l'aventure. De plus, une inondation est si vite arrivée...

Une annexe avec quelques objets magiques spécifiquement conçus pour les aventures planaires conclut le supplément.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Erebus  

Les neuf aventures de "Well of World" sont de qualité généralement moyenne et parfois faible.

"In Baator and Back" est une introduction à Planescape assez passable. Sa principale qualité est qu'elle amène à rencontrer des créatures intéressantes, notamment le Pilier de Crânes.

"The Mazes" est de l'exploration de labyrinthe pas franchement intéressante, même s'il est possible de l'inclure dans des intrigues plus vastes.

"Love Letter" est une parodie amusante de l'histoire de Roméo et Juliette, mettant en scène un cornugon et une succube. Malheureusement, l'essentiel de l'aventure se limite à un trajet à travers les Abysses, ponctué de combats et peu original.

"Blood Storm" est la pire aventure du lot. Elle se résume à un combat entre trois tanar'ris et trois baatezus, auquel les PJ sont amenés à participer. Aucun intérêt.

"Hard Time" est de qualité moyenne. Le déroulement de l'aventure n'a rien qui sort de l'ordinaire, mais on rencontre des personnages intéressants et le cadre, une strate des Carcères est original.

"Epona's Daughter" amène les PJ sur le Plan Primaire. L'histoire n'est pas dénuée d'idée, mais le cadre et les personnages sont plutôt ennuyeux.

"Recruiters" est de loin la meilleure aventure du lot. Elle est basée sur le thème, très important dans Planescape, du pouvoir attaché aux convictions. La force brute ne suffira pas aux PJ pour l'emporter ici.

"The Hunt" ne plaira probablement pas trop aux PJ, qui passeront presque toute l'aventure à s'enfuir sans pouvoir riposter. On n'y trouve rien de très original par ailleurs.

"People under the Falls" est de l'exploration de labyrinthe très basique et sans grand intérêt.

En conclusion, les aventures de "Well of Worlds" sont, à l'exception de "Recruiters", de qualité nettement inférieure à la moyenne des aventures Planescape. On y trouve cependant des choses intéressantes, que le MJ peut éventuellement réutiliser dans ses propres aventures.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques