Contenu | Menu | Recherche

La société pardonne souvent au criminel, jamais elle ne pardonne au rêveur (O. Wilde)

WGM1 - Border Watch

.

Références

  • Gamme : AD&D - Greyhawk
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : T.S.R.
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1993
  • EAN/ISBN : 1-56076-631-X
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 32 pages à couverture souple

Description

Border Watch est un scénario dans le monde de Greyhawk destiné à un groupe de quatre à huit aventuriers débutants (niveau 1 à 3). Il se déroule juste après les Guerres de Faucongris décrites dans le jeu Greyhawk Wars et exploite la description du monde après ce conflit présentée dans From the Ashes. Cette dernière boîte n'est pas indispensable pour jouer le scénario, mais elle permettra au meneur de jeu de mieux appréhender le contexte géopolitique qui sert de toile de fond à l'aventure.

L'introduction donne la liste des autres ouvrages nécessaires ou utiles pour pouvoir jouer cette aventure, avant de présenter dans les grandes lignes le village servant de point de départ au scénario, la mission qui forme sa trame principale, la situation actuelle des PJ et un synopsis du scénario tel qu'il devrait se dérouler si tout se passe comme prévu. Cette mission consiste essentiellement à assurer la réouverture d'une route commerciale à la frontière des terres d'Iuz le maléfique. C'est du moins ce que pensent les personnages : leur commanditaire en profite également pour transférer de l'or afin d'assurer la levée d'une armée de défense contre les forces du sorcier, le tout dans le plus grand secret.

L'aventure décrit donc le parcours de la caravane depuis Greatwall jusqu'à un avant-poste frontalier. Ce voyage va être semé d'embûches : des bandes d'orques semblent particulièrement renseignées sur la nature de la caravane, et au fil des mauvaises rencontres, la suspicion commence à s'insinuer parmi les marchands et caravaniers. Ce voyage est également l'occasion de rencontres avec les habitants de la région, avides de nouvelles du reste du monde depuis la fin de la guerre. Dans la deuxième partie de l'aventure, les personnages vont apprendre la véritable mission de la caravane, ce qui devrait raviver leur motivation, d'autant que les attaques des orques se font de plus en plus pressantes, et que les aventuriers seront bientôt obligés de confronter leur chef dans sa base secrète.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Ivryen  

Border Watch est un scénario plutôt bien réussi et qui propose de nombreux points forts.

D'abord Border Watch exploite bien le contexte né des guerres de Greyhawk. C'est assez rare dans la gamme de Greyhawk où le background de nombre de scénarios est parfois très déconnecté du contexte. Greyhawk étant un monde générique conçu comme du sandbox, cela fait partie de la tradition mais Border Watch montre que l'histoire développée dans From the Ashes peut fournir un très bon cadre d'aventure. Ici, l'action se situe aux frontières du Furyondy et des territoires contrôlés par Iuz et l'ambiance de confins frontaliers est très bien rendue.

D'autre part, si la trame est classique (patrouiller dans une frontière peu sûre et affirmer la présence royale sur ces terres), elle est très bien exploitée. C'est bien une manière de road-movie dans lequel les personnages doivent ouvrir une voie pour une caravane qui doit secourir Greatwall assiégée. Il y a là de nombreuses possibilités pour faire jouer l'expédition en peuplant le convoi avec quelques PNJ ou en développant les rapports avec les marchands et les charretiers. Un MD qui songerait aux incidents et aux nids-de-poule qu'une telle situation ne peut manquer de générer peut fabriquer à partir de ce module une aventure d'une surprenante durabilité.

Enfin, il y a des possibilités intéressantes de sortir de la relative linéarité de l'intrigue principale. Ce n'est pas qu'elle soit inintéressante (il s'agit d'aller dézinguer au fond de son souterrain une bande d'humanoïdes coupeur de routes) mais elle est trop classique pour surprendre. Là encore, le cadre peut être grandement enrichi si l'on exploite bien les pistes que le module donne sur les indicateurs et autres traîtres ou sur les réfugiés que la guerre a chassés de leurs villages. L'inévitable raid proposé par le module en acquerra alors une dimension plus intéressante et échappera aux poncifs associés à ce type d'expéditions.

C'est donc une excellente base pour faire une mini-campagne en Sandbox. Border Watch mérite donc d'être salué car il est un excellent exemple du caractère à la fois générique et typé du monde de Greyhawk, même si cela demande un peu de travail pour en faire quelque chose de mémorable.

Critique écrite en mars 2014.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques