Contenu | Menu | Recherche

Sex, Drugs and Rock & Rôle

Skoryn

Références

Auteurs

Format de diffusion

Plusieurs fichiers au format pdf pour un total de 161 pages.

Description

Skoryn est un jeu de rôle médiéval fantastique relativement classique en apparence. On y trouve des Hommes, des Elfes, des Nains, des Orques et quelques autres créatures. La magie existe. On s'y bat à l'épée ou à la hache, ou encore à l'arc ou à l'arbalète. On y monte des chevaux, on y explore des terres hostiles et on y affronte mille et un dangers. Mais en fait, le monde de Skoryn est un peu plus que cela. Autrefois, les Elfes dominaient le monde de façon pacifique mais les Hommes décidèrent de réclamer leur indépendance raciale et fondèrent un royaume, toujours en place aujourd'hui bien que ses nom et forme aient changé à maintes reprises. Le Kerlance, c'est son nom, est aujourd'hui le siège d'une religion cruelle et sanguinaire, basée sur la suprématie de l'Homme sur toutes les autres races. Alors que sous le règne bienveillant des Elfes, le monde sortait peu à peu de ses croyances et superstitions primitives, revoilà le monde plongé dans l'ombre du mythe et de l'ignorance !

La magie, peu puissante mais omniprésente, est désormais l'apanage des seuls prêtres de ce Culte du Dieu Unique. Tout contrevenant est considéré comme blasphémateur et pourchassé. Les non humains sont persécutés et peuvent être réduits en esclavage, tout comme ceux qui s'opposent à la Loi Divine.

Le système de jeu est celui de Rapide, Petit et Générique et permet une grande souplesse doublée d'une grande simplicité. Les personnages peuvent incarner des Hommes, des Elfes, des Nains, des Gnomes, des Gobelins ou des Orques, même s'il existe quelques autres races dites "sauvages", comme les Trolls, les Hommes-Lézards, les Hommes-Bêtes ou les Centaures. De très nombreuses professions sont également proposées, un peu sur le modèle du célèbre Warhammer. Tous les personnages dont le pouvoir est suffisant peuvent lancer des sorts. Ceux-ci dépendent d'un système assez particulier, basé sur des règles simples mais faisant la part belle à l'imagination et à l'ingéniosité du lanceur de sort. Pas de listes de sortilèges, donc, mais des domaines de magie et des actions magiques à combiner. Des règles sur l'herboristerie et l'enchantement des objets sont également présentes. Sur Skoryn, la magie est une faculté mentale comme une autre et n'a rien de mystique. Seuls les missionnaires du Culte du Dieu Unique peuvent réanimer les morts, mais la putréfaction des corps ne s'arrête pas sur ceux-ci et ce ne sont plus que des pantins pliés à la volonté de celui qui les ranime.

Les règles de combat sont simples et rapides, mais surtout expéditives. La localisation des coups et les points de vie locaux, mais aussi des listes de coups critiques, donnent à chaque affrontement une issue sanglante et souvent fatale. Il ne sera pas rare que les personnages trop pressés d'user de leurs armes s'en retrouvent estropiés à vie. Pour le reste, les personnages peuvent progresser par l'entraînement ou par l'expérience. A ce sujet, point de niveaux, mais des points accordés par le Maître de Jeu qui doivent être réinvestis dans les compétences. La plupart des actions sont résolues à l'aide d'un D20 influencé par un facteur de difficulté et comparé à une compétence sur 20.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 10 septembre 2010.

Mots des auteurs

Aucun mot de l'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Commentaires

  • Dieter Von Lunburg