Contenu | Menu | Recherche

Fluctuat, nec mergitur

Robert E. 'Bob' Bledsaw

Auteur

Illustrateur

Illustrateur de couverture

Identité

Biographie

En 1975, j'ai été contacté par Bill Owen et un groupe d'autres amis pour maîtriser une campagne avec les règles des trois livres du D&D d'origine. J'ai accepté, et je me suis vite retrouvé à mener une campagne de fantasy dans la Terre du Milieu de J.R.R. Tolkien. Mon groupe a réagi favorablement et le cercle initial de cinq personnes est rapidement monté à vingt.

J'ai fait de mon mieux pour rester fidèle à l'ambiance pauvre en magie du monde de Tolkien. Cependant, mes joueurs étaient nombreux à vouloir jouer avec la magie plus "vancienne" qu'on trouvait dans les règles de D&D. Plutôt que de sacrifier l'identité du monde de Tolkien, j'ai créé un portail magique près des Monts Brumeux qui amenait à un monde de ma création : la Cité-Etat de l'Invincible Suzerain ("City-State of the Invincible Overlord"). C'est le cadre sur lequel Judges Guild allait faire ses affaires.

Malgré un chouette monde, Judges Guild n'aurait sans doute jamais vu le jour, si ce n'est que j'ai été licencié de mon poste à la General Electric en décembre 1975. Ce qui m'a amené à jouer avec l'idée de monter une compagnie de jeu. Bill Owen a décidé de me rejoindre, et le 4 juillet 1976 nous avons fondé Judges Guild.

Nous voulions publier des suppléments pour le jeu D&D, aussi nous sommes allés au siège social de TSR où nous avons rencontré Dave Arneson. Arneson nous a donné une licence verbale pour la publication de suppléments D&D.

A l'époque, il n'y avait rien qui ressemblait à un supplément de jeu. La seule production de TSR, c'était une série de livres de règles alternatifs pour D&D, en commançant par Greyhawk (1975) et Blackmoor (1975), tandis que d'autres compagnies comme FGU, GDW, Flying Buffalo, et Metagaming, travaillaient encore sur leurs jeux à eux. Il n'y avait eu qu'une seule aventure, "The Temple of the Frog" dans Blackmoor, et un seul supplément pour meneur, l'aléatoire Dungeon Geomorphs de TSR (1976). Aussi, quand Owen et moi avons suggéré d'éditer des suppléments qui faciliteraient le travail des meneurs pour leurs parties, nous suggérions vraiment quelque chose de nouveau et de différent.

Avec une espèce de licence en main, l'équipe s'est attelée à sa première aide pour joueur. Nous avons décidé que ce serait une grande carte de ma Cité-Etat de l'Invincible Suzerain.

J'ai réalisé 97 % de la Cité-Etat, et Bill Owen a composé les noms que j'ai recopié sur la carte. Mon épouse a tapé à la machine les éléments pour les boutiques après que je les aie écrits à la main.

Nous avons fini juste à temps pour la GenCon 1976 et Owen est tout de suite parti pour la convention. Il n'avait pas de présentoir, mais il a pu monter une bannière et il a poursuivi en vendant les cartes depuis le coffre de sa Mustang. Il a aussi vendu des abonnements à la publication bimestrielle d'aides de jeu de Judges Guild. Tout compris, 40 ou 50 abonnements furent vendus grâce à cette première GenCon. Notre investissement initial de trois ou quatre cents dollars, à Owen et moi, fut récupéré, et Judges Guild était sur ses rails.

Lorsque Judges Guild édita ses premiers suppléments fin 1976, TSR réalisa que sa licence embryonnaire avait un grand potentiel. En conséquence l'entreprise demanda des droits d'auteur, forçant Judges Guild à renégocier son contrat sommaire. Judges Guild tira aussi bénéfice de ce nouveau contrat, qui comprenait le droit d'utiliser le nom Dungeons & Dragons sur ses livres, et la promesse que la compagnie TSR ne publierait pas de modules d'aventure à elle.

Et TSR avait raison, car le potentiel de Judges Guild se réalisa bientôt. Norma Bledsaw arriva rapidement à bord en tant que première employée rémunérée de Judges Guild en décembre 1976. Bill et moi-même suivîment l'année suivante.

Les quelques années suivantes, Judges Guild continua à publier des livres de jeu. "Tegel Manor" fut l'un des premiers scénarios de JdR, et il fournit une enquête dans une maison hantée qui était très différente des maigres donjons qui avaient été auparavant publiés. A ce jour (avril 2007) c'est de ce travail dont je suis le plus fier.

En grandissant, Judges Guild devenait de plus en plus une véritable entreprise, ce qui pesa davantage sur ses dirigeants. Bill Owen quitta la compagnie à l'automne 1977, en me vendant ses parts. Il cumulait deux emplois, ce qui s'était révélé trop. En son absence, cependant, la compagnie continua à croître. Elle allait déménager dans de vrais bureaux au printemps de l'année suivante.

Fin 1978, la situation de Judges Guild était bien établie. L'entreprise avait entièrement défini le sous-genre des suppléments de JdR, avait publié deux des trois mondes de campagne de fantasy en existence, et avait collé son pied dans le marché de l'aventure. Elle avait même aidé à la création de AD&D lui-même, grâce aux centaines de pages de notes que j'ai envoyées à Gygax, dont certaines qui finirent dans des appendices du Dungeon Master's Guide.

Malheureusement 1978 allait aussi marquer le début des problèmes de Judges Guild avec son propriétaire de licence, car cette année TSR commença à éditer des modules d'aventures à elle, dont la série G1-3 des géants, la série D1-3 des drows, et S1 - Tomb of Horrors. C'était en violation de son précédent contrat avec Judges Guild. Le désaccord entre les deux parties allait ensuite commencer à grandir, comme l'accord de TSR sur les livres D&D et AD&D de Judges Guild commença à être retardé.

Comme nous le verrons, cet état inconfortable dura quatre ans. Face à une compétition accrue de TSR, Judges Guild prit aussi une nouvelle direction en 1978 : elle commença à rechercher de nouvelles licences.

La première de ces licences fut le jeu Traveller de GDW. RuneQuest de Chaosium fut la licence suivante de Judges Guild. Bien que AD&D, D&D et Traveller étaient les gammes principales de Judges Guild, l'entreprise publia de nombreux autres livres de jeu, dont :
- six suppléments RuneQuest entre 1980 et 1981
- "Gamemaster's Shield" (1979) pour Chivalry & Sorcery
- le premier (1980) de quelques aventures T&T
- Hazard, la seule et unique aventure pour Superhero : 2044 de Lou Zocchi
- une unique aventure pour Empire of the Petal Throne (1981)
- et une unique aventure pour Villains & Vigilantes (1981)

Les problèmes avec TSR arrivèrent à leur dénouement. En 1982, l'entreprise mit fin à la licence de Judges Guild, si bien que les aventures D&D et AD&D devinrent au lieu de ça "génériques". Cela, plus le harcèlement de TSR, plus l'incapacité de Judges Guild à grandir et évoluer avec l'industrie, fit que la société eut de plus en plus de mal à rester à flot.

En 1983 la première bulle de l'industrie du JdR éclata et plusieurs distributeurs et revendeurs mirent la clé sous la porte, en devant de l'argent à Judges Guild. Sa position dans l'industrie était très fragile, et ce fut assez pour la faire passer par dessus bord. En 1985 l'entreprise avait cessé d'éditer de nouveaux suppléments et était comme morte.

Mais Judges Guild ne fut pas déclarée en faillite. Ce qui lui fournit une occasion unique de renaître. En 1999, Judges Guild réapparut sur internet. Je comptais reconstruire la compagnie, en commençant avec la publication du magazine Pegasus n° 14.

J'avais l'intention de rééditer le monde de Wilderlands et beaucoup de vieux suppléments, mais la seule chose qui est sortie fut une réédition de City-State of the Invincible Overlord. Après quoi Judges Guild prit la même voie que beaucoup d'autres éditeurs de JdR de la première génération : ils devinrent propriétaires de licences.

Bien que la licence Judges Guild ait changé de mains un nombre de fois surprenant depuis 1999, la compagnie semble néanmoins bien placée pour continuer à influencer l'industrie dans l'avenir, grâce à ses licences.

Aujourd'hui (avril 2007), je vis du jeu de rôle. Mon jeu préféré est D&D modifié, et je joue avec d'anciens employés. Sinon j'aime voyager.

Le mot de la fin :
"Have fun, that is what rpgs are about."
(Faites-vous plaisir, c'est à ça que servent les JdR.)

Ouvrages Professionnels

Auteur(s)
Parution
Gamme
Editeur
City State of the Invincible Overlord
première édition
janvier 2004D20 - Wilderlands of High FantasyNecromancer Games
Player’s Guide to the Wilderlands
première édition
mars 2003D20 - Wilderlands of High FantasyNecromancer Games
Unknown Gods (The)
première édition
septembre 1980AD&D - Règles Avancées Officielles de Donjons et DragonsJudges Guild
Wilderlands of High Fantasy
première édition
janvier 2005D20 - Wilderlands of High FantasyNecromancer Games
Illustrateur(s)
Parution
Gamme
Editeur
Field Guide to Encounters
première édition
janvier 1982Field Guide to EncountersJudges Guild
Marooned on Ghostring
première édition
janvier 1981TravellerJudges Guild
Illustrateur(s) de couverture
Parution
Gamme
Editeur
Marooned on Ghostring
première édition
janvier 1981TravellerJudges Guild

Cette bio a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 9 septembre 2012.