Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, tout le jdr, rien que le jdr (levez la main droite et dites je le jure)

Paolo Puggioni

Illustrateur

Identité

Biographie

Pour autant que je sache, personne ne lit jamais la section "bio" des sites internet. Aussi j'ai été quelque peu tenté d'écrire des trucs aléatoires et bizarres comme "le vendredi j'aime m'enduire de colle et me rouler dans des tas de plumes blanches de poulet" et voir ce que ça donne. Je m'en tiens donc à la bonne vieille bio juste par amour de la tradition.

Eh bien, je viens d'Italie, je vis au Royaume-Uni, j'ai 39 ans et je travaille comme concepteur visuel en chef chez Jagex, à Cambridge (le vrai Cambridge du Royaume-Uni, pas celui du Massachusetts). J'ai commencé à dessiner à l'école primaire, griffonnant sur mon bureau d'école et frustrant beaucoup mon instituteur. Aucun événement artistique notable à cette époque, jusqu'à ce qu'à 15 ans je découvre les jeux de rôle. A partir de là j'ai commencé à dessiner des tonnes et des tonnes d'elfes et d'orcs et de dragons et de fées, ce qui est une étape normale chez n'importe quel bon illustrateur. Je suis allé à une école scientifique qui normalement n'aurait dû laisser aucune place à un cours de dessin. Heureusement j'ai eu là-bas un vraiment bon prof de dessin, qui était très à cheval sur les médias traditionnels (les seuls disponibles à l'époque j'en ai peur), les classiques grecs, la renaissance italienne, et ainsi de suite. S'il n'y avait pas eu ce professeur je serais sans doute encore en train de dessiner des elfes, orcs, dragons et fées (que j'ai continués à dessiner pendant quelques années de toute manière).

Après l'école universitaire je suis allé à la faculté d'architecture en Italie et cela ne m'a pris que quelques années pour réaliser que les bâtiments ne seraient jamais mon gagne-pain. Dans le même temps je continuais à beaucoup griffonner mais sur des bureaux bien plus grands à présent, ce qui m'a valu une certaine popularité auprès de geeks de jeux de fantasy, mais aucune reconnaissance académique. Puis, après l'université, j'ai fini par décider d'exercer une carrière d'illustrateur, ou du moins un travail qui comprenait un effort artistique d'une sorte ou d'une autre. Aussi, avec les quelques notions de graphisme numérique apprises à l'école, j'ai soudain commencé à attendre des autres qu'ils me voient comme un "concepteur visuel freelance générique" et je me suis aventuré dans le monde inexploré de la publicité. Comme la plupart des autres jeunes indépendants, j'ai plus ou moins alterné quelques sporadiques contrats de dessin avec, hé bien, des boulots pas vraiment liés au dessin, comme des fast-foods, des compagnies d'assurance, un établissement vinicole, et ainsi de suite. Des trucs qui payent le loyer, pour ainsi dire (la cave était sympa cela dit).

A cette époque et jusque récemment, occasionnellement, je travaillais aussi comme véritable peintre. Je peignais d'énormes trompe-l'oeil dans les maisons des gens et j'adorais ça. J'aime encore me salir les mains, mais pour je ne sais quelle raison les murs en Angleterre ont comme finition cette espèce de peinture imperméable qui ne permet pas à d'autres liquides d'accrocher, aussi pour le moment je m'en tiens à ma tablette wacom. De toute manière, après un moment j'ai fini par me faire embaucher par une entreprise de publicité et j'y ai travaillé pendant cinq ans. Après cette période, motivé par celle qui allait devenir mon épouse, j'ai décidé de retourner travailler en freelance, et tout comme n'importe quel indépendant j'apprécie énormément la liberté et le travail en sous-vêtements, même si je me débats avec les factures et les comptables et les trucs du genre.

Et puis en 2006, pour une raison ou une autre, je suis tombé sur le site de Team 17, où ils cherchaient des dessinateurs. Je me suis dit "hé, qu'est-ce que c'est chouette Team 17 !" et - pour faire bref - ta-daam, nous avons tous déménagé, ma fiancée, nos trois enfants, un chien de quarante kg et un chat, tous dans le Yorkshire de l'Ouest ensoleillé. Après quatre ans chez Team 17 nous avons décidé de déménager vers le sud, et à présent je travaille comme concepteur visuel en chef chez Jagex. Je dessine des démons et des dragons et des châteaux enchantés tout le jour et on me paye pour ça.

C'est-y pas chouette ?

Traduit (juin 2012) d'après le site de l'auteur, avec son aimable autorisation.

Ouvrages Professionnels

Illustrateur(s)
Parution
Gamme
Editeur
Adventures on the Dying World of Barsoom
première édition
décembre 2018John Carter of MarsModiphius
Bestiary 3 Box
première édition
janvier 2014PathfinderPaizo
Boîte à Monstres 3
première édition
janvier 2014PathfinderBlack Book Editions
Garde de Nuit (La)
première édition
octobre 2013Trône de Fer (Le)Edge Entertainment
John Carter of Mars
première édition
mars 2019John Carter of MarsModiphius
Narrator's Toolkit
première édition
mars 2019John Carter of MarsModiphius
Night's Watch
première édition
septembre 2012Trône de Fer (Le)Green Ronin Publishing
Osirion, Legacy of Pharaohs
première édition
janvier 2014Pathfinder - GolarionPaizo
Pathfinder Society Primer
première édition
juillet 2013Pathfinder - GolarionPaizo
Phantoms of Mars
première édition
décembre 2018John Carter of MarsModiphius
Quikstart Rules and Adventure
première édition
janvier 2018John Carter of MarsModiphius
Recueil de la Société des Eclaireurs (Le)
première édition
avril 2015Pathfinder - GolarionBlack Book Editions
Song of Ice and Fire (A)
première édition
mai 2012Trône de Fer (Le)Green Ronin Publishing
Strategy Guide
première édition
février 2015PathfinderPaizo
Trône de Fer (Le)
première édition
décembre 2012Trône de Fer (Le)Edge Entertainment

Cette bio a été rédigée le 25 juin 2012.  Dernière mise à jour le 26 juin 2012.