Contenu | Menu | Recherche

Globalement inoffensif

Aquablue : Pour sauver la planète, n'attendez pas la COP 27

En 1988, Thierry Cailleteau, Olivier Vatine, et les éditions Delcourt publiaient une BD avant-gardiste traitant de belle manière les thèmes de l’écologie, de la spoliation des peuples autochtones, et des dérives du capitalisme à outrance. Des thèmes qui peuvent sembler éculés de nos jours. Mais qui, 21 ans avant le film Avatar (2009), n’avaient pas encore rencontré un succès populaire.

À l’heure de la COP26, qui ne pourra que constater que pratiquement aucun des engagements de la COP21 n’ont été respectés, alors que chaque jour les peuples d’Amazonie voient leur forêt nourricière partir en fumée dans la plus grande indifférence, que les ressources minières et naturelles de l'Afrique continuent d'être surexploitées dans des conditions inhumaines, l’adaptation en jeu de rôle d’Aquablue prend tout son sens. Le MJ n’aura pas à regarder bien loin pour trouver des sources d’inspiration. Car si Aquablue le JdR se déroule dans l’univers futuriste de la BD (pour la plus grande joie des fans), ce n’est qu’un prétexte pour traiter des thèmes bien actuels. D’ailleurs, si le JdR est centré sur la planète Aquablue, les auteurs ont pris un soin tout particulier à élargir le champ du jeu. D’abord à toute la planète — pour ne pas rester contraint aux quelques lieux emblématiques de la BD — et ensuite à toute la galaxie. Ils permettent ainsi de jouer au cœur du capitalisme fou de la Terre, ou d’exporter les thèmes du jeu sur une planète de votre cru, voire, pourquoi pas, imaginer de prendre à contre pied les thèmes trop évidents. Voilà qui laisse toute latitude à mettre en scène des scénarios de colonisation ou d’écologie sans être bridé par l’histoire officielle de la BD

Dans Aquablue “Le Jeu d’Aventure”, les joueurs incarnent des membres de la Fondation Aquablue, créée avant le Tome 8 par le héros, Nao, dans le but de défendre les intérêts des peuples autochtones des planètes en voie de colonisation par la Terre. On joue ici aux environs du Tome 13 de la BD. Les PJ peuvent être humains, mēumes, métis ou même robots. Le système de jeu est volontairement accessible pour pouvoir toucher un public débutant, fan de la BD mais non rôliste par exemple. Les plus attentifs y auront reconnu le système d'INS/MV - Génération Perdue, qui dans cette nouvelle mouture est destiné à devenir le système fétiche du Studio Deadcrows. Chaque personnage repose sur trois caractéristiques : Physique, Mental et Social, notées de 1 à 5, avec chacune des Maîtrises (compétences) qui en découlent. Pour tester la réussite d’une action on lance 3d6 (le dé 666), ou 4d6 si on a un avantage (comme une maîtrise). Chaque résultat inférieur ou égal au score de caractéristique est un succès. Plus une tache est difficile plus il faut de succès. Des pouvoirs chamaniques sont aussi accessibles sur la planète Aquablue pour l'aspect fantastique du jeu.

Les aventures du livre de base ont des ambiances très variées. Sur la planète Aquablue, les PJ pourront donner dans le social au sein d’une tribu mēume, visiter d’autres îles, gérer des confrontations tribales et l’irruption de technologie militaire humaine, ou encore lutter contre les dérives d’un complexe hôtelier qui menace le patrimoine biologique local. Ils pourront aussi plonger dans un thriller politique sur Terre et à nouveau sur Aquablue, face à une redoutable épidémie.

Le GRôG a voulu mettre en avant cette adaptation qui refait honneur à cette série mythique de la BD franco-belge en lui offrant par ailleurs l'encyclopédie qu'attendaient ses fans. Si d'autres jeux offrent un regard sur le futur sombre et les travers de notre société, rares sont ceux qui l'abordent avec une telle note d'espoir. Cela est d'autant plus bienvenu au vu de l'actualité et des enjeux qui s'offrent à nous.

Alors si vous avez la fibre écolo, si vous voulez affronter les grosses corporations et/ou des groupes de “sécurité” privés tels que Morgenstern, si vous avez l’âme d'un David prêt à affronter son Goliath, poussez à fond l’hyperdrive et plongez dans le grand bleu.

Joyeux anniversaire !

...gagnent un niveau !

Le Grog d'Or


Après avoir élu un premier Grog d'Or pour fêter le premier anniversaire du site, l'équipage a décidé que cette décoration serait annuelle. Tous les ans, au mois de mai, les matelots discutent de leur(s) choix sur la liste de diffu...

Filtrer les vignettes en page de garde...

(Si aucune annonce du type souhaité n'existe, l'affichage sera celui par défaut)

Soutenez le Grog

Vous appréciez le Grog ?
Donnez un peu de votre temps
Donnez un peu d'argent

Faites découvrir le jdr

Faites découvrir le jeu de rôle grâce à l'excellente plaquette de la FFJdR. Il suffit de la télécharger...